Nouveaux déboires pour l'EPR, l'impôt à la source, Rio Tinto... la revue de presse de l'industrie

L'EPR de Flamanville a des problèmes de soupapes, Gattaz hostile au prélèvement à la source "à court terme", Rio Tinto veut céder ses deux dernières filiales françaises : la revue de presse de l'industrie du mardi 9 juin.

Partager

Nouveaux déboires pour l'EPR, l'impôt à la source, Rio Tinto... la revue de presse de l'industrie

EPR : la malédiction continue

Ouest France revient ce matin sur ce nouveau problème rencontré par l'EPR. Nos confrères de Mediaprt ont en effet révélé hier les conclusions d'un rapport de l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) mettant en cause les soupapes de sécurité de l'EPR de Flamanville, éléments servant au contrôle de la pression du réacteur.

"Ennuis de l'EPR : après la cuve, les soupapes", titre le quotidien. Il y a quelques semaines, l’ASN (Autorité de sureté nucléaire) avait en effet déjà alerté d'une anomalie dans la résistance de l'acier sur le fond et le couvercle de la cuve.

L'impôt à la source : de nombreux problèmes

En ce dernier jour pour déclarer ses impôts en ligne et alors que le gouvernement s'attaque au chantier du prélèvement à la source, Libération titre "Impôts : ce que Hollande doit déclarer". Pour le quotidien, "à défaut de la grande réforme fiscale" que François Hollande "avait promise pendant sa campagne", ce "premier pas va changer profondément les habitudes des contribuables".

Samedi 6 juin, le premier ministre Manuel Valls a promis aux socialistes, réunis en congrès à Poitiers, que le gouvernement allait engager le passage au prélèvement fiscal à la source. Le processus sera engagé "en 2016", a précisé le lendemain le ministre des Finances Michel Sapin.

Dans les Echos, le président du Medef se dit d'ailleurs hostile à une telle mesure, indiquant qu'elle pénalisera les entreprises."Un tel projet va ajouter de la complexité et un stress supplémentaire aux entreprises, à qui l'on demanderait de prélever l'impôt", a déclaré au quotidien économique Pierre Gattaz, qui estime préférable de "simplifier la fiscalité". Il prône notamment la suppression de certaines niches fiscales et l'abaissement des taux d'imposition.

Rio Tinto veut cèder deux filiales en France

Egalement à lire dans Les Echos : le groupe minier anglo-australien Rio Tinto cherche à céder deux de ses filiales françaises, Carbone Savoie et ECL, comptant parmi ses derniers actifs en France. Le deuxième groupe minier mondial, qui a repris le canadien Alcan en 2007, a engagé des consultations auprès des instances du personnel d'ECL, société spécialisée dans les équipements pour les usines d'aluminium.

Rio Tinto envisage de céder sa filiale au groupe d'ingénierie français Fives, et souhaite "finaliser l'opération dans les prochaines semaines", affirme Les Echos. ECL, ancienne propriété du groupe industriel français Pechiney, basée à Ronchin (Nord), emploie aujourd'hui 750 personnes dans le monde, selon le site internet de la compagnie.

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Formation

Manager de l'environnement de travail

Paris - 16 mars 2021

Services Généraux

Maîtriser les aspects de sécurité au travail de votre fonction

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

Live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 5 février pour concourir aux trophées des usines 2021

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Paris - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

ARTICLES LES PLUS LUS