Nouveau sursis pour l’usine MetalTemple Aquitaine en Lot-et-Garonne

Le 19 janvier, le tribunal de commerce de Chambéry (Savoie) a décidé de prolonger d’un mois supplémentaire la période d’observation de l’usine de Fumel (Lot-et-Garonne), spécialisée dans les pièces complexes en acier et en fonte pour l’industrie mécanique. En redressement judiciaire depuis plus d’un an, elle reste menacée de liquidation.

Partager
Nouveau sursis pour l’usine MetalTemple Aquitaine en Lot-et-Garonne

Les 135 salariés de l’usine de sidérurgie de MetalTemple Aquitaine ne sont guère rassurés quant à leur avenir. Le 19 janvier, le tribunal de commerce de Chambéry (Savoie) a accepté la demande de l’administrateur d’obtenir un délai d'un mois (jusqu’au 16 février) pour étudier un plan de reprise de deux anciens dirigeants de l'entreprise.

Il s’agit d’Alain Royer et Francis Pozas, respectivement commercial en charge de l'acier pour MetalTemple Aquitaine et ancien directeur du site. Ces derniers proposent de reprendre l'ensemble de l'activité de production acier, ainsi que de chemises pour moteur poids lourd et chemises marines. Mais, cette solution ne permettrait de sauver que trente emplois.

Une dette de 20 millions d’euros

Jeudi 15 janvier, lors du Comité d'entreprise, l'administrateur s'était montré pessimiste sur le résultat de cette audience. Car, l’entreprise est au bord du gouffre, avec près de 20 millions d’euros de dettes. Une situation causée par la perte du principal client, l’Américain Caterpillar, qui représentait 50 % du chiffre d’affaires global de l’entreprise (environ 15 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2013). Mais, des créances ont été récemment honorées, notamment en provenance d'Iveco (260 000 euros) et ont apporté près de 500 000 euros de trésorerie.

Pour l’heure, le redressement judiciaire, entamé il y a plus d’un an, n’a pas permis de trouver de solutions. L'actionnaire majoritaire, Gianpiero Colla, a cherché, en vain, un partenaire. En février dernier, l’usine a connu un plan social, qui a entraîné le départ de 67 personnes. La fermeture du site serait un nouveau coup dur pour le Fumélois. Dans ce bassin de population le taux de chômage atteint déjà 11,5 %. L’usine, créée en 1847, a employé jusqu’à 5 500 personnes (emplois directs et indirects) dans les années 1950.

Nicolas César


SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L’actu de vos régions

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Samuel Valensi est un jeune metteur en scène engagé. Passionné de théâtre, il a décidé de quitter les bancs d'HEC pour écrire et mettre en scène. Il est...

Écouter cet épisode

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG.

Technicien de Maintenance en Matériel / Equipement H/F

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG. - 27/06/2022 - CDI - BORDEAUX

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

976 - TSINGONI

MISE EN OEUVRE D'UN DISPOSITIF DE VIDEOPROTECTION URBAINE.

DATE DE REPONSE 08/01/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS