Nouveau repli pour les actions, l'euro efface 3 semaines de baisse

par Marc Angrand
Nouveau repli pour les actions, l'euro efface 3 semaines de baisse
Les principales Bourses européennes ont de nouveau fini dans le rouge mercredi. À Paris, le CAC 40 a cédé 0,27% (14,33 points). A Londres, le FTSE 100 a perdu 0,56% et à Francfort, le Dax a reculé de 0,44%. /Photo d'archives/REUTERS/Christian Hartmann

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont de nouveau fini dans le rouge mercredi, pénalisées principalement par le recul des secteurs de l'énergie et des matières premières, tandis que l'euro atteignait son plus haut niveau depuis le 26 octobre et la dernière réunion de politique monétaire de la Banque centrale européenne (BCE).

À Paris, le CAC 40, en baisse pour la huitième séance consécutive, du jamais vu depuis la crise de la dette de l'été 2011, a cédé 0,27% (14,33 points) à 5.301,25 points, son plus bas de clôture depuis le 29 septembre.

A Londres, le FTSE 100 a perdu 0,56% et à Francfort, le Dax a reculé de 0,44%. L'indice EuroStoxx 50 a perdu 0,3%, le FTSEurofirst 300 0,35% et le Stoxx 600 0,49%, sa septième baisse d'affilée, qui le ramène au plus bas depuis le 20 septembre.

Au moment de la clôture en Europe, Wall Street évoluait elle aussi en recul mais au-dessus de ses plus bas du début de journée, le Dow Jones abandonnant 0,36% et le Nasdaq 0,29%.

L'indice MSCI Monde, qui couvre 47 marchés développés et émergents, perd 0,40% et est en passe d'enregistrer son cinquième repli de suite, une série sans précédent depuis mars.

Signe de la fébrilité croissante d'une partie des investisseurs, l'indice VIX de volatilité du CBOE, surnommé "l'indice de la peur" à Wall Street, est en hausse de plus d'un point et a atteint son plus haut niveau depuis fin août.

ALTICE A REBONDI DE 7,98%

En Europe comme à Wall Street, le compartiment des matières premières est l'un des plus affectés par le repli général, sur fond de baisse des cours du pétrole et des métaux de base.

Sur le marché pétrolier, si la baisse s'est atténuée, le prix du Brent et celui du brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) cèdent encore autour de 0,7%.

A Londres, le nickel a par exemple perdu 0,93% après une chute de près de 5% mardi en réaction à des indicateurs chinois inférieurs aux attentes.

L'indice Stoxx européen des ressources de base a reculé de 1,14% et celui de l'énergie de 1,49%.

TechnipFMC (-3,93%), LafargeHolcim (-1,69%) et Total (-1,34%) figurent parmi les reculs les plus marqués du CAC.

A la hausse, Airbus a pris 2,35% après l'annonce d'une commande de 430 appareils de la famille A320 pour 49,5 milliards de dollars (42 milliards d'euros) aux prix catalogue, l'une des plus importantes de l'histoire du secteur aéronautique. et

Autre progression remarquée, celle d'Altice, qui a rebondi de 7,98% après huit séances de baisse au cours desquelles le titre a perdu 45% de sa valeur. Les dirigeants du groupe, Patrick Drahi en tête, se sont efforcés de rassurer les investisseurs en déclarant qu'ils entendaient désormais donner la priorité à la réduction de la dette.

L'EURO A ATTEINT 1,1860 DOLLAR EN SÉANCE

Sur le marché des changes, l'euro est repassé en toute fin de séance juste en dessous du seuil de 1,18 dollar après avoir atteint 1,1860, son plus haut niveau depuis le 26 octobre.

Les déclarations, ce jour-là, de la BCE et de son président, Mario Draghi, avaient enclenché une phase de baisse de l'euro qui l'a ramené la semaine dernière sous 1,16 dollar.

Le billet vert, lui, a réduit ses pertes face aux autres grandes devises en réaction à l'annonce d'une hausse inattendue des ventes au détail et d'une légère accélération de l'inflation sous-jacente aux Etats-Unis le mois dernier. et

"L'inflation globale a ralenti à 2% contre 2,2% en rythme annuel, ce qui correspond aux attentes, mais l'inflation de base est remontée à 1,8% contre 1,7%, ce qui indique que la demande américaine est bel et bien orientée à la hausse", commente David Madden, analyste de CMC Markets.

(Edité par Véronique Tison)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Dans ce nouvel épisode de « Demain dans nos assiettes », notre journaliste reçoit Frédéric Wallet. Chercheur à l'Inrae, il est l'auteur de Manger Demain, paru aux...

Écouter cet épisode

La fin du charbon en Moselle

La fin du charbon en Moselle

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Cécile Maillard nous emmène à Saint Avold, en Moselle, dans l'enceinte de l'une des trois dernières centrales à charbon de...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

CMC

CMC

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

VILLE DE CALLAC

Technicien des Services Techniques H/F

VILLE DE CALLAC - 31/03/2022 - CDD - CALLAC DE BRETAGNE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS