International

Nouveau recul des ventes d'automobiles en Europe en juin (-6,9%)

, , , ,

Publié le

Pour le troisième mois consécutif, les ventes automobiles ont reculé en juin dans l’Union européenne, selon les dernières données de l’Association des constructeurs automobiles européens (ACEA).

Nouveau recul des ventes d'automobiles en Europe en juin (-6,9%) © REUTERS

La fin des primes à la casse, plus ou moins progressive selon les pays, et la crise économique ont encore influé sur les ventes automobiles dans l’Union européenne en juin. Elles ont reculé de 6,9% par rapport au même mois en 2009. Au total, l’ACEA a enregistré 1 341 092 immatriculations de véhicules en juin.

Dans le détail, parmi les marchés les plus importants de l’Union européenne, l’Allemagne et l’Italie ont été particulièrement touchées, avec une chute de près d’un tiers des ventes outre-Rhin (-32,3%) et de près de 20% en Italie. Ces deux pays ont stoppé d’un seul coup les mécanismes de soutien du marché. L’Espagne et le Royaume Uni s’en sortent mieux, avec des bonds de 25,6% et de 10,8%. La France, quant à elle, reste légèrement en retrait (-1,3%) avec 240 531 immatriculations. Au cœur des marchés moins vastes, le Portugal a vu ses ventes progresser de 62,5%, alors que les ventes automobiles de la Slovaquie (-40,6%) ou de la Grèce (-39,3%) ont freiné.



Parts de marché en hausse pour Renault et PSA

Seuls quelques constructeurs ont vu leurs ventes augmenter, à l’instar de Nissan (+27%), BMW (+6,7%) ou encore le français Renault (+3,4%). Ce dernier, avec 147,591 unités vendues en juin, a bénéficié de la bonne forme de sa marque Dacia (+6,9%). Son compatriote PSA Peugeot Citroën a fait moins bien, avec un retrait de 5,6%. Pour autant, les deux constructeurs nationaux ont vu leurs parts de marché progresser, Renault disposant désormais de 11 % du marché et PSA Peugeot Citroën de 13,7%.

Pour les autres constructeurs, la tendance reste à la baisse, avec des retraits dépassant les -20%, comme chez Fiat, Chrysler ou Suzuki. General Motors a sauvé la mise avec un recul limité de 0,3%, alors que les ventes de Toyota se sont effondrées de 14,8%. Même le premier constructeur européen, l’allemand Volkswagen, affiche un recul de 8,9% de ses ventes.

 Reste que sur les six premiers mois de l’année, les ventes automobiles se sont stabilisées (+0,2%) par rapport au premier semestre 2008, à 7 285 487 unités. Sur cette période, l’Espagne (+39,5%), le Royaume-Uni (19,9%) et la France (+5,4%) ont enregistré une croissance de leurs ventes, ce qui n’a pas été le cas de l’Allemagne (-28,7%) et de la Grèce (-13,5%).
 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte