Nouveau problème de contrôle financier interne chez ABB

ZURICH (Reuters) - Le groupe suisse ABB a été défaillant en termes de contrôle interne concernant une partie de ses publications financières à la fin de l'année dernière, sans que cela nécessite une révision de ses comptes, a annoncé lundi le conglomérat industriel.
Partager
Nouveau problème de contrôle financier interne chez ABB
Le groupe suisse ABB a été défaillant en termes de contrôle interne concernant une partie de ses publications financières à la fin de l'année dernière, sans que cela nécessite une révision de ses comptes. /Photo prise le 28 janvier 2019/REUTERS/Arnd Wiegmann

Le montant des primes versées à certains membres du comité exécutif du groupe ont été baissées à la suite de ces manquements, a ajouté ABB, sans préciser le nom de ces dirigeants.

Ces failles ont été découvertes par le cabinet d'audit KPMG lors de l'examen des comptes d'ABB en 2018.

Le groupe suisse est en train de prendre des mesures pour combler ces lacunes, via notamment un renforcement de ses procédures d'identification des risques et de ses formations, a dit un porte-parole.

Ce dernier a refusé de fournir des détails sur ces manquements, évoquant "certaines défaillances technologiques" sur des applications du groupe et en Amérique du Nord. Il n'a pas précisé non plus la durée de ces problèmes.

"Ces défaillances en termes de contrôle n'ont été à l'origine d'aucune déclaration financière inexacte et il n'a pas été nécessaire de réviser les résultats", déclare ABB dans un communiqué.

"Cependant, ces défaillances en termes de contrôle auraient pu conduire à une potentielle inexactitude dans les avis financiers de l'entreprise et sont ainsi traitées en tant que faiblesse cruciale", ajoute le groupe suisse, sans être certain que les mesures prises seront suffisantes pour corriger ses problèmes.

ABB a déjà été confronté en 2017 à des failles dans son contrôle interne lorsque le directeur de la trésorerie de sa filiale en Corée du Sud a disparu avec 100 millions de dollars (89 millions d'euros) détournés des comptes de l'entreprise.

L'action ABB gagnait plus de 2% à l'approche de la clôture en Bourse de Zurich, dont l'indice vedette prenait 0,57% au même moment.

(John Miller; Bertrand Boucey pour le service français)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS