L'Usine Aéro

Nouveau départ pour le drone MALE européen

,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Nouveau départ pour le drone MALE européen
Le développement du Talarion coûte 1 milliard d’euros.
Y aura-t-il un drone Male (moyenne altitude longue endurance) dans le ciel européen en 2020 EADS, Dassault et Finmeccanica ont l’intention, selon "Les Échos", de reprendre le projet Talarion, abandonné il y a deux ans. Piqués au vif par la décision du ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, d’acheter 12 Reaper américains, les trois industriels, qui avaient lancé un appel pour un drone européen, lors du dernier salon du Bourget, auraient présenté leur projet à la Direction générale l’armement (DGA) il y a quelques semaines. La plate-forme serait fournie par EADS, sur la base du Talarion, un bimoteur de 28 mètres, les équipements viendraient de Finmeccanica et le système global serait opéré par Dassault. Si le groupe de Charles Edelstenne et celui de Tom Enders semblent avoir enterré[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte