Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

« Nous fabriquons un tricycle et un quadricycle électriques pour le transport de charges légères »

, ,

Publié le

Vidéo Interview de Jacques Quéméré (Véléance) pour L'Usine Nouvelle TV

« Nous fabriquons un tricycle et un quadricycle électriques pour le transport de charges légères »

Fondée en 2006, la petite entreprise Véléance est présente avec ses véhicules électriques sur le Mondial de l’auto. L’occasion pour son PDG, Jacques Quéméré, de présenter ses projets à L’Usine Nouvelle TV « Notre entreprise conçoit des véhicules écologiques à très basse consommation d’énergie, explique-t-il. Nous voulons imaginer une nouvelle solution de mobilité, avec un tricycle et un quadricycle électriques » La particularité des véhicules proposés par le groupe est « d’être très étroit (80 cm de large) et de pouvoir s’incliner dans les virages ».
 


Jacques Quéméré (Véléance) au Mondial de l'Automobile 2010
envoyé par usinenouvelle.

Destinés à un usage urbain, ils sont limités à 45 km/h. « Nous avons développé une technologie à base de centrale synergique, de calculateur d’embarquement et d’un circuit hydraulique. Elle permet de bloquer le véhicule en position verticale pour la circulation en virage et dans les situations d’urgence de se stabiliser », précise le patron du groupe. L’entreprise de petite taille entend investir à terme dans la technologie des batteries lithium-ion, mais utilisent encore du plomb pour ses véhicules « destinés à toute personne qui a besoin de se déplacer avec des charges ». Elle commercialise ses véhicules pour 5 000 euros HT, mais « cherche des industriels pour les fabriquer en masse et faire baisser le prix d’achat ».


 

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

05/10/2010 - 18h50 -

Voici enfin une réponse adéquate à la mobilité électrique
C'est une grave erreur de transposer cette technologie à des véhicules de conceptions traditionnelles nécessairemnt gourmands en énergie (1) et en occupation au sol
Il faut repenser radicalement les modes de déplacement, réinventer la machine, légère, maniable, économe, etc
Evidemment dans ce schéma les constructeurs historiques n'ont plus leur place, ceci expliquant cela
(1) 1000000 voitures de 100 CV = 75000 MW Préparez les couettes pour l'hiver
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle