Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

COP21

"Nous allons donner en interne un prix à la tonne de carbone", relate Gilles Schnepp de Legrand

Manuel Moragues , ,

Publié le

La COP21 a ouvert ses portes le lundi 30 novembre à Paris. L'Usine Nouvelle a demandé à des patrons d'industrie leur opinion sur cette conférence climat très attendue. Gilles Schnepp est PDG de Legrand. Il répond au questionnaire de l'Usine Nouvelle pour la COP21.

Nous allons donner en interne un prix à la tonne de carbone, relate Gilles Schnepp de Legrand © DR

Pouvez-vous citer un projet concret qui pourrait faire de votre entreprise un modèle pour d’autres en matière de lutte contre le réchauffement climatique ?

Legrand North America, filiale américaine de notre groupe, mettra en service début 2016 sur l’un de ses principaux sites industriels un dispositif de pile à combustible dont le principe est de générer de l’électricité à partir d’oxygène et de gaz naturel, le tout sans combustion. Sur une durée de 20 ans, ce dispositif permettra une réduction de 40% des émissions de gaz à effet de serre et une élimination totale des émissions de gaz de type NOx et SOx. Financièrement, ce dispositif permettra également une économie de plus 50% sur le coût de l’électricité.

Sur quel point précis avez-vous encore du travail à fournir ?

Le groupe sait déterminer son bilan carbone complet (périmètres 1, 2 et 3). Nous mettons également à disposition de nos clients l’empreinte carbone de nos produits (via les profils environnementaux produits – PEP EcoPassport). L’étape suivante, sur laquelle nous travaillons chez Legrand, sera d’inclure dans cette démarche carbone un principe de prix interne à la tonne d’équivalent carbone. Ce principe devra nous permettre d’évaluer l’impact actuel ou potentiel d’un prix carbone réglementaire sur nos activités et permettra de réorienter certains scenarii d’investissements industriels et de R&D.

Lutter contre les émissions de C02 : surcoût ou opportunité pour votre entreprise ?

Au niveau mondial, le bâtiment représente près de 40% du total de l’énergie consommée et près de 20% des émissions de gaz à effet de serre. Pour un acteur comme Legrand, pouvoir contribuer, de par ses produits et solutions, à la réduction de cette empreinte est une opportunité significative. C’est ce que nous faisons avec nos offres dédiées à l’efficacité énergétique qui permettent notamment d’éviter l’émission de gaz à effet de serre. Sur la période 2014-2018, c’est un objectif de 1,5 million de tonnes d’équivalent CO2 que le groupe vise ainsi à faire éviter à ses clients par ses solutions.

Propos recueillis par Manuel Moragues

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle