"Notre technologie a le potentiel de bousculer l’industrie des LED", affirme le PDG d'Aledia

La course à la réduction des coûts des LED monopolise les efforts des grands industriels de l’éclairage. Aledia, start-up développant une technologie de nanofils issue du CEA-Leti, promet des puces LED quatre fois moins chères que le marché dès 2015. Elle annonce aujourd’hui avoir franchi une étape majeure avec la fabrication de ses premières LED sur wafers de silicium de grande taille (8 pouces). Son PDG et cofondateur, Giorgio Anania, dresse pour L’Usine Nouvelle la feuille de route d’une start-up ambitieuse.

Partager

L'Usine Nouvelle - Votre entreprise, d’abord nommée Heliodel, a été créée en 2011. Vous avez été très discret jusqu’ici. Pourquoi vous exposez-vous aujourd’hui ?

Giorgio Anania - Nous avons d’abord préféré rester en mode furtif. Quand des géants industriels ont des milliers de chercheurs travaillant sur les LED, une start-up qui développe une innovation de rupture a tout intérêt à rester discrète ! Aujourd’hui, nous disposons d’une trentaine de brevets qui nous protègent, nous avons besoin de recruter et de discuter avec des sous-traitants… Cela devient plus intéressant de nous faire connaître.

Quelle est la spécificité de la technologie que vous développez ?

Il s’agit d’une technologie à trois dimensions. Les puces LED - les éléments émetteurs de lumière - que nous fabriquons ne sont pas constituées de couches à deux dimensions comme chez les autres fabricants, mais de fils nanométriques que nous faisons croître sur substrat. Nous sommes pratiquement les seuls à travailler activement sur ce type de technologie 3D, avec une start-up américaine. Il n’y a pas de grands efforts dans les nanofils dans les grands groupes. Or notre technologie a le potentiel de bousculer l’industrie des LED pour l’éclairage général : un marché en pleine expansion, qui pèse déjà 13,7 milliards de dollars pour les seuls modules LED.

Vous promettez un prix de revient record pour vos puces, comment y arriverez-vous ?

Quand nous lancerons nos puces sur le marché, en 2015, elles coûteront quatre fois moins à produire que les puces à deux dimensions. Notre technologie est intrinsèquement moins chère car on utilise trois fois moins de matière et le temps de passage en machine d’épitaxie est plus court. Surtout, elle permet de fabriquer des puces sur des substrats en silicium, moins chers que les substrats traditionnels en saphir. Mieux, nous avons fabriqué nos premières LED sur des plaques de silicium de grande taille (8 pouces). Cela permet de produire beaucoup plus de puces à la fois qu’avec les tailles habituelles de 2 ou 4 pouces.

Quelle est votre feuille de route pour les prochaines années ?

Nous avons levé 10 millions d’euros au printemps 2012 auprès de capital-risqueurs français, Demeter Partners, Sofinnova Partners et CEA Investissement, mais aussi du fonds américain Braemar Energy Ventures. Cette somme importante nous a permis de passer de 3 personnes à 30 personnes en moins d’un an et de changer de substrats de 2 pouces à 8 pouces en quelques mois. Nous continuons d’investir lourdement en R&D : nous avons besoin d’améliorer l’efficacité lumineuse de nos puces. Nous visons 100 lumen/watt. Début 2014, nous donnerons les premières LED aux clients. Après quelques itérations, on bloque le produit, on lance les 7 000 heures de test nécessaires et on commercialise, début 2015.

Propos recueillis par Manuel Moragues

Partager

NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Formation

Manager de l'environnement de travail

Classe virtuelle - 16 mars 2021

Services Généraux

Maîtriser les aspects de sécurité au travail de votre fonction

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

Live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

Live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 5 février pour concourir aux trophées des usines 2021

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE
ARTICLES LES PLUS LUS