Notations souveraines : où en est le Maroc ?

Standard & Poor's vient a fait passer vendredi 16 mai la perspective de la notation du Maroc de "négative" à "stable". Les réformes et la réduction des déficits ont été à l'origine de cette amélioration. C'est l'occasion de faire le point sur les notations des principales agences au Maghreb.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Notations souveraines : où en est le Maroc ?
Standard & Poor's Ratings a fait passer ce 16 mai la perspective de la notation du Maroc de

Bonne nouvelle. L'agence américaine de notation financière américaine Standard & Poor's Ratings a fait passer vendredi dernier, la perspective de la notation du Maroc de "négative" à "stable". L'agence a confirmé également les notes "BBB-/A-3" attribuées au royaume pour ses dettes à long et court termes en devises et en monnaie locale.

Les réformes menées visant l’amélioration de la croissance, la réduction des déficits budgétaires et du compte courant et la maîtrise des charges de la compensation ont contribué à cette décision.

Le groupe OCP aussi…
Standard and Poor's (S&P) vient de faire passer la perspective de sa notation du groupe marocain Office chérifien des phosphates (OCP) (BBB-) de négative à stable. Cette amélioration s'explique, selon S&P, par la correction de la perspective de la note souveraine du Maroc et par les différents investissements engagés par l’Office qui lui permettront de réduire ses coûts.
"La révision de la perspective reflète notre point de vue que les déficits budgétaires et extérieurs du Maroc vont continuer à se réduire par les réformes des finances publiques et l'amélioration de la balance extérieure", explique l'agence de notation new yorkaise.

Cette annonce intervient après celle émanant de l'agence de notation britannique Fitch Ratings, le 25 avril 2014 plaçant le Maroc dans la catégorie "investment grade" avec perspective "stable". Cette dernière catégorie correspond aux obligations émises par les emprunteurs qui reçoivent une note allant de AAA à BBB-.

C'est l'occasion de comparer les notations attribuées par les "Big three" au Maroc, à la Tunisie et à l'Egypte.

N.D.

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS