Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

"Nos clients doivent pouvoir utiliser tous les matériaux qu’ils souhaitent", revendique Paul Heiden, vice-président d’Ultimaker

Gautier Virol

Publié le

Entretien Paul Heiden, "Vice-President Product Management" de Ultimaker, était au salon mondial des composites JEC World, qui s'est tenu du 12 au 14 mars à Villepinte. L’Usine Nouvelle l'a rencontré sur le stand de son partenaire Owens Corning. L'occasion de détailler la stratégie d’innovation ouverte du spécialiste de l’impression 3D .    

Nos clients doivent pouvoir utiliser tous les matériaux qu’ils souhaitent, revendique Paul Heiden, vice-président d’Ultimaker
Paul Heiden (droite) vice-président d'Ultimaker, en compagnie de Chris Skinner, vice-président du marketing stratégique de Owens Corning
© Gautier Virol

L’Usine Nouvelle – Pourquoi est-ce important pour Ultimaker de venir à la rencontre des fabricants de matériaux composites ?

Paul Heiden – Depuis mars 2018, Ultimaker a un système ouvert de matériaux : nous voulons que nos clients puissent utiliser tous les matériaux qu’ils souhaitent avec nos machines. Nos 80 partenaires permettent à nos clients d’avoir accès à des centaines de matériaux ajoutés au fur et à mesure au marketplace. Les gens qui utilisent Cura [le logiciel d’impression 3D open source développé par Ultimaker, ndlr] peuvent alors télécharger le programme d’impression correspondant au matériau qu’ils souhaitent, et imprimer directement.

Il est important que nos clients aient une totale liberté dans le choix des matériaux avec lesquels ils veulent expérimenter. Ils ont des relations très proches avec tous les fournisseurs de matériaux dans le monde. S’ils veulent tester un nouveau matériau, nous devons nous assurer qu’ils puissent les utiliser avec nos imprimantes 3D.

Cela implique que, pour imprimer avec un certain matériau, la machine soit réglée pour. Pour cela nous avons préparé Cura pour qu’il s’adapte rapidement à de nouveaux matériaux. D’habitude, adapter la machine prend 6 mois, mais avec notre logiciel cela peut se faire en une semaine ou deux.

Est-ce aussi une façon de démocratiser l’impression 3D ?

Nous pensons qu'un système ouvert peut accélérer la diffusion de l'impression 3D. Cela ne s’arrête pas aux matériaux. Le succès de Cura, par exemple, est incroyable : il a 3 millions d’utilisateurs, dont 80% n’utilisent pas d’imprimante Ultimaker. Souvent, des étudiants utilisent des machines très bon marché, ce qui est une bonne nouvelle car ils apprennent le fonctionnement du software. Parallèlement, on remarque que Cura est utilisé sur des bras robotiques pour imprimer du béton et faire des maisons.

Cela aurait-il été possible sans être ouvert ? Peut-être que plus tard cela devra changer, quand les processus seront vraiment industrialisés, mais ce n’est pas avant un moment. On est encore dans la période où il nous faut devenir viral.

Que manque-t-il pour que l’impression 3D devienne enfin "virale" ?

On a de bonnes machines, de bons programmes et des bons matériaux. Ce qu’il nous faut désormais ce sont des gens qui deviennent des ingénieurs d’application sur l’impression 3D. Des jeunes qui puissent facilement repenser leur production, se dire "je n’ai pas besoin d’utiliser d’usine" ou "je peux fabriquer où j’ai besoin". En connaissant les opportunités que leurs offrent les imprimantes 3D, ils peuvent apporter de la valeur à leur entreprise.

Nous devons maintenant trouver un moyen de former les personnes. Ce problème se résoudra en partie de lui-même. Les enfants apprendront à imprimer en 3D et tous les étudiants techniques le font déjà. Et ils apprennent tous avec Cura. Mais pour accélérer l’adoption, une des plus grosses choses à faire est de dire aux industriels : commencez à l’utiliser, commencez à être, vous-même, un ingénieur d’application.

 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle