Norwegian Air va lever plus de fonds que prévu, dit son DG

OSLO (Reuters) - Norwegian Air prévoit désormais de lever jusqu'à six milliards de couronnes (594,8 millions d'euros) de nouveaux capitaux, contre 4,5 milliards initialement prévus, avant de sortir du régime de protection contre la faillite le mois prochain.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Norwegian Air va lever plus de fonds que prévu, dit son DG
Norwegian Air prévoit désormais de lever jusqu'à six milliards de couronnes (594,8 millions d'euros) de nouveaux capitaux, contre 4,5 milliards initialement prévus, avant de sortir du régime de protection contre la faillite le mois prochain. /Photo d'archives/REUTERS/Lefteris Karagiannopoulos

Les tribunaux d'Oslo et de Dublin ont récemment approuvé le plan de restructuration de la compagnie aérienne, qui met définitivement fin à ses vols transatlantiques, mais ont imposé la levée conditionnelle d'au moins 4,5 milliards de couronnes.

Norwegian Air a déclaré que certains investisseurs avaient accepté d'injecter 2,86 milliards de couronnes par le biais d'une émission d'actions et que les créanciers actuels devraient acheter de nouvelles obligations perpétuelles d'une valeur d'au moins 1,8 milliard de couronnes.

Le gouvernement norvégien a déclaré séparément qu'il était prêt à investir 1,5 milliard de couronnes en instruments de capital hybride.

"Nous voulons adopter une approche conservatrice", a déclaré dans un communiqué le directeur général du groupe Jacob Schram, alors que la pandémie et les restrictions de déplacement qui en découlent continuent d'engendrer des conditions imprévisibles pour le secteur du voyage.

"Nous devons prendre en compte cette incertitude dans notre stratégie de planification. En même temps, nous avons également pris en considération les commentaires des investisseurs, ainsi que les dialogues avec notre conseil d'administration", a-t-il ajouté.

Le transporteur compte à présent se concentrer sur les vols européens, en particulier vers les pays nordiques.

(Terje Solsvik, version française Anait Miridzhanian, édité par Blandine Hénault)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS