Norwegian Air sollicite une aide, espoir d'une consolidation

OSLO (Reuters) - La compagnie aérienne à bas coûts Norwegian Air a demandé lundi à ses créanciers un allongement de deux ans au maximum de l'échéance du remboursement de sa dette, en proposant en garantie des créneaux de décollage et atterrissage à l'aéroport de Londres Gatwick.
Partager
Norwegian Air sollicite une aide, espoir d'une consolidation
La compagnie aérienne à bas coûts Norwegian Air a demandé lundi à ses créanciers un allongement de deux ans au maximum de l'échéance du remboursement de sa dette, en proposant en garantie des créneaux de décollage et atterrissage à l'aéroport de Londres Gatwick. /Photo d'archives/REUTERS/Marcos Brindicci

L'action Norwegian, qui était initialement en baisse de 5%, s'est retournée et prenait 0,69% à la Bourse d'Oslo vers 09h15 GMT.

Les titres des ses concurrents comme Lufthansa, IAG (maison mère de British Airways), Ryanair et Wizz Air gagnaient entre 0,5% et 1% au même moment, dans l'espoir d'une consolidation du secteur.

Troisième transporteur "low cost" en Europe, derrière Ryanair et easyJet, Norwegian Air a révolutionné le marché du long courrier en proposant des prix cassés sur les vols transatlantiques mais cette stratégie s'est traduite par de lourdes pertes d'exploitation et un endettement élevé.

La compagnie basée à Oslo, qui a failli être racheté par IAG, a dû lever trois milliards de couronnes (311 millions d'euros) auprès de ses actionnaires cette année.

Norwegian Air a aussi obtenu en avril d'Airbus et de Boeing de reporter des livraisons d'avions pour réduire ses dépenses.

Le remboursement d'une partie de sa dette, qui arrive à échéance en décembre 2019 et août 2020 avec un encours combiné de 380 millions de dollars (346 millions d'euros), pourrait être reporté respectivement à novembre 2021 et février 2022 si les détenteurs des obligations de la compagnie acceptent les nouvelles modalités.

"Nous voulons nous assurer d'avoir suffisamment de liquidités pour les 12 prochains mois", a déclaré le directeur général par intérim de la compagnie, Geir Karlsen.

Bjørn Kjos, le cofondateur de Norwegian Air, a démissionné en juillet de son poste de directeur général.

(Terje Solsvik et Gwladys Fouche; Claude Chendjou pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS