Nortel France ferme des sites. Nokia repart à la hausse. Compaq imagine la vie sans HP. Les erreurs de Fiat. Les missiles européens décollent (enfin). Microsoft condamné...

Partager

Vivendi Universal est sur le point de s'ouvrir le marché de la télévision américaine. Le groupe de Jean-Marie Messier négocie avec USA Networks la reprise de ses activités audiovisuelles. Une étape importante, un an après la fusion de Vivendi avec Seagram, qui offrirait de larges canaux de distribution pour les produits de Universal et Canal Plus, souligne La Tribune.

Nortel, l'équipementier canadien des télécoms, va supprimer 750 emplois en France au 1er semestre 2002. Le volet français du vaste plan de restructuration de Nortel aura pour conséquence la fermeture de 3 sites (Marne-la Vallée, Courbevoie, et l'un des sites de Guyancourt). A l'issu du plan social, Nortel comptera 4000 employés en France, contre plus de 6000 l'an dernier. Ces dernières années, le canadien a cédé plusieurs activités, rappellent Les Echos : ses solutions pour la Défense à EADS, Matra Nortel Communications Distribution à Spie, et un site de fabrication de circuits imprimés à Solectron.

Nokia redonne du tonus à l'industrie des télécoms mobiles. Le n°1 des téléphones portables a annoncé que ses résultats du 4ème trimestre serait meilleurs que prévus. Du coup, l'action Nokia a monté en flèche, et a réussi à entraîner dans son sillage les cours de Motorola, Ericsson et Alcatel, indique le Financial Times.

Quand l'un des futurs conjoints à des doutes, le mariage est mal parti : Compaq se prépare à la vie sans Hewlett-Packard, annoncent Les Echos. Dans un message électronique interne, le patron de Compaq a déclaré que " sans ou avec HP ", Compaq continuerait à vendre du matériels, des logiciels et des services. Selon des sources internes, c'est la première fois que Michaël Capellas envisage ouvertement un échec de la fusion avec HP.

La Tribune revient sur le plan de restructuration annoncé par Fiat, et juge sévèrement la position de la branche automobile. Fiat, qui était naguère le n°2 européen, n'est plus qu'en sixième position. Même en Italie, sa part de marché a dégringolé en dix ans de 52,8% à 35,2%. Fiat souffre de 3 maux, estime La Tribune. Le groupe s'est laissé distancer sur le segment des petites voitures (pas d'équivalent de la Twingo, par exemple). Il a raté le coche des créneaux en vogue (4x4, coupés-cabriolet...). Enfin, globalement, la fiabilité des modèles du groupe est en deçà de la moyenne européenne.

Défense : plus de 7 mois après l'annonce de sa création, le pôle européen des missiles, MBDA, devrait être opérationnel la semaine prochaine, affirme La Tribune. Le n°2 mondial, après Raytheon, regroupe quasiment toutes les activités de misssiles de la France, du Royaume-Uni et de l'Italie. Il emploiera 10.000 personnes, pour un chiffre d'affaires de plus de deux milliards d'euros. Le nouveau groupe doit échapper au contrôle de la Commission européenne, en vertu d'un article qui exempte les groupes de la défense des procédures sur les fusions.

Sachez enfin que Microsoft est condamné pour contrefaçon ! La filiale française a été condamné - après six ans de procédures, à payer 3 millions de francs d'amende aux fondateurs de Synx Relief, une ex-société spécialisée dans la synthèse d'image 3D. Les plaignants réclamaient 130 millions de francs. Et Microsoft a décidé de faire appel. C'est dans Les Echos.

A demain !

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS