International

Nord Stream 2 dérouté

, , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

En bref

Rien ne semble pouvoir arrêter la construction de Nord Stream 2, le nouveau gazoduc de Gazprom entre la Russie et l’Allemagne. Ni la nouvelle directive gaz européenne, qui tente de protéger l’alimentation en gaz de l’Europe de l’Est via l’Ukraine. Ni les menaces de sanctions des États-Unis, qui y voient un concurrent trop sérieux à ses exportations de gaz naturel liquéfié. Ni même l’absence de réponse du Danemark à une demande de traverser ses eaux territoriales pour que le nouveau gazoduc, cofinancé par les énergéticiens européens comme Engie, suive le tracé du vieux gazoduc Nord Stream 1. Nord Stream 2 ne passera pas au sud de l’île de Bornholm en mer Baltique, mais plus loin, soit au nord, soit au sud-est.
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte