Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Nokia supprime 400 postes en France

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Un an après l’annonce du rachat d’Alcatel-Lucent, Nokia entame une nouvelle réorganisation. La France n’est pas épargnée et ses effectifs vont fondre de 400 postes d’ici à 2018. Les sièges de Nokia et d’Alcatel-Lucent sur le sol français seront fermés et l’ensemble des employés regroupés sur les seuls sites de ­Nozay-Villarceaux (Essonne) et ­Lannion (Côtes-­d’Armor). Nokia affirme tenir l’engagement pris vis-à-vis de l’État de maintenir 4 200 emplois durant deux ans. Les syndicats contestent, arguant que ce nombre n’est déjà plus d’actualité et continue de chuter. Ils demandent l’appui du gouvernement. Le finlandais veut quant à lui réunir un premier comité central d’entreprise dès la mi-avril. 

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle