Nokia s'est engagé sur deux projets stratégiques en France, dit Bercy

PARIS (Reuters) - Nokia, qui a annoncé en juin un plan de suppression de 1.233 postes en France, a l'intention d'investir dans l'Hexagone dans deux projets stratégiques sur la cybersécurité et la 5G qui permettraient de créer 112 emplois et d'en maintenir 250 autres, a déclaré vendredi le ministère de l'Economie et des Finances.
Partager
TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Nokia s'est engagé sur deux projets stratégiques en France, dit Bercy
Nokia, qui a annoncé en juin un plan de suppression de 1.233 postes en France, a l'intention d'investir dans l'Hexagone dans deux projets stratégiques sur la cybersécurité et la 5G qui permettraient de créer 112 emplois et d'en maintenir 250 autres, a déclaré vendredi le ministère de l'Economie et des Finances. /Photo d'archives/REUTERS/Ints Kalnins

"Cent-douze emplois seraient tout d’abord créés d’ici 2021 dans le cadre de la création d’un centre sur la cybersécurité, qui serait principalement basé à Lannion (97 postes) dans les Côtes-d’Armor", précisent le ministre de l'Economie Bruno Le Maire et la ministre déléguée à l'Industrie Agnès Pannier-Runacher dans un communiqué.

"Près de 250 emplois seraient par ailleurs maintenus dans le cadre du plan social en cours de négociations, grâce à des projets sur la 5G, en particulier sur le marché en fort développement des nouveaux usages et services associés à cette nouvelle technologie. Le PSE annoncé le 22 juin 2020 serait ainsi revu d’autant de postes à la baisse", ajoutent-ils.

L'équipementier télécoms finlandais a annoncé au début de l'été son intention de supprimer 1.233 emplois dans sa filiale française Alcatel-Lucent International, soit un tiers des effectifs de cette entité.

Début juillet, Agnès Pannier-Runacher avait jugé ce plan "inacceptable en l'état".

"Dans le cadre des négociations sur le PSE, les discussions se poursuivent entre la direction de l’entreprise et les organisations syndicales pour limiter au maximum les conséquences économiques et sociales du plan", ajoute vendredi Bercy dans son communiqué.

Nokia affirme être totalement libéré des engagements pris, notamment en termes d'emplois, lors du rachat d'Alcatel-Lucent en 2015. Nokia France emploie 5.138 personnes, dont 3.640 dans sa filiale Alcatel-Lucent International.

(Bureau de Paris)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

Lors des Assises de l'industrie 2021 organisées par L'Usine Nouvelle, Clotilde Delbos, directrice générale adjointe de Renault et DG de Mobilize (marque du groupe au losange) et Christel Bories,...

Écouter cet épisode

Une bête curieuse

Une bête curieuse

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix nous raconte le parcours de Temple Grandin.  Autiste, experte en psychologie des animaux, ingénieure, chef d’entreprise... Temple Grandin...

Écouter cet épisode

François Alu, danseur... et coach en entreprise

François Alu, danseur... et coach en entreprise

Dans le nouveau podcast Inspiration, François Alu, premier danseur de ballet de l'Opéra de Paris répond aux questions de Christophe Bys. Une interview réalisée à l'occasion...

Écouter cet épisode

L'innovation selon le patron de Valeo

L'innovation selon le patron de Valeo

Jacques Aschenbroich, le PDG de Valeo, était présent aux Assises de l'Industrie organisées par L'Usine Nouvelle. Le dirigeant du groupe français, spécialiste des systèmes...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

ALCATEL-LUCENT INTERNATIONAL

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 30/11/2021 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS