Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Nokia revendique la livraison de 10 000 stations radio 5G

Ridha Loukil , , , ,

Publié le

L’équipementier télécoms finlandais Nokia bénéficie de l’accélération du déploiement de la 5G. Il affirme avoir déjà livré 10 000 stations radio de cette nouvelle génération de mobiles.

Nokia revendique la livraison de 10 000 stations radio 5G
Antenne 5G de Nokia.
© Nokia

"La 5G est en train de bousculer tout ce qu’on savait, affirme Alain Biston, directeur général des réseaux mobiles de Nokia lors de la troisième édition de son évènement 5G Smart Campus organisé à Paris Saclay le 15 novembre 2018. En quelques semaines, le panorama a complètement changé. Tout le monde a décidé d’accélérer le déploiement. "

Course entre les Etats-Unis et la Chine

Verizon a ouvert le feu en octobre 2018 aux Etats-Unis avec un service d’accès sans fil et à large bande à Internet, première application de la 5G dédiée à combler les trous de couverture des réseaux terrestres à haut débit. "Les Etats-Unis sont en course avec la Chine pour être les pionniers dans la 5G, analyse Alain Biston. D’ici fin 2018 ou début 2019, les quatre opérateurs américains auront tous lancé leurs services. "

La Corée du Sud devrait suivre avec le lancement de ses trois opérateurs mobiles avant la fin de l’année. L’Australie et les pays scandinaves sont également en pole position pour faire partie de cette première vague. La Chine préfère faire partie de la seconde vague à partir de 2019. Quant au Japon, le service commercial est prévu à l’occasion des jeux olympiques en 2020.

" Il faut s’attendre à une bataille marketing de la 5G avec beaucoup d’effets d’annonces, modère Alain Biston. Beaucoup des lancements annoncés ne seront pas de la 5G. Les fonctionnalités de 5G ne commenceront à être là que dans la deuxième vague et toutes ses promesses ne seront là qu’en 2021 ou 2022. "

Déploiements dans la bande de 26 GHz

Cette accélération bénéficie à fond aux équipementiers télécoms. "On s’attendait à un parc installé de quelques centaines de stations radio à la fin de 2018, explique Alain Biston. Nous en serons à quelques dizaines de milliers, dont 10 000 pour Nokia tout seul. Ce chiffre élevé s’explique par les déploiements dans la bande fréquence à ondes millimétriques de 26 GHz, qui nécessitent un nombre de stations radio plus important que dans la bande fréquence de 800 MHz. "

Selon le cabinet Juniper Research, le développement de la 5G aura nécessité un investissement de 60 milliards de dollars, dont 30 milliards de dollars en test et expérimentations par les opérateurs mobiles et les entreprises.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle