Nokia renoue avec les bénéfices mais continue de se serrer la ceinture

Si le spécialiste finlandais des télécoms sort la tête de l'eau avec un résultat courant positif au quatrième trimestre 2012, sa trésorerie nette a tout de même chuté de 22 % l'année dernière.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Nokia renoue avec les bénéfices mais continue de se serrer la ceinture

Les efforts semblent payer pour Nokia. En ayant réduit drastiquement ses coûts, et en ayant pris à bras le corps le redressement de la coentreprise Nokia Siemens Networks que le groupe finlandais a enfanté avec l'allemand Siemens, Nokia parvient à sortir la tête de l'eau.

Le 10 janvier dernier, le groupe avait annoncé anticiper des résultats meilleurs que prévu grâce à un résultat courant positif de ses activités de téléphones portables. Lors de l'annonce de ses résultats 2012 le 24 janvier, le fabricant de téléphones portables a confirmé des bénéfices atteignant ainsi 202 millions d'euros, mettant fin à 18 mois consécutifs dans le rouge.

Nokia a également annoncé que sa trésorerie nette avait chuté de 22 % en 2012, pour revenir à 4,4 milliards d'euros fin décembre. Une trésorerie qui a augmenté lors des trois derniers mois de l'année et qui dépasse le consensus du marché qui la donnait à 3,4 milliards d'euros.

Conséquence de cette perte, l'entreprise dirigée par Stephen Elop a annoncé qu'elle ne verserait pas de dividende cette année, une première depuis plus de 20 ans qui vise à lui donner de la "souplesse stratégique".

Le bénéfice d'exploitation trimestriel ressort à 6 centimes d'euro par action, un résultat conforme aux attentes.

L'action chute de 5 % à 12h25 GMT, après une hausse initiale. Elle a gagné 70 % au cours des trois derniers mois.

(avec Reuters)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS