Nokia, PSA et BMW, Kodak, les heures supplémentaires défiscalisées : la revue de presse de l'industrie

Publié le

Retour sur le rachat de l'activité mobile de Nokia par Miscrosoft, PSA et BMW mettraient fin à leur collaboration dans les moteurs, Kodak sort de la faillite, l'Elysée met fin aux rumeurs sur le retour des heures supplémentaires défiscalisées, le CGPME réclame une baisse de l'impôt sur les sociétés... Retrouvez l'essentiel de l'actualité dans la revue de presse de L'Usine Nouvelle.

Les téléphones de Nokia rachetés par microsoft

Les journaux reviennent, ce mercredi 4 septembre, sur le rachat des téléphones portables de Nokia par le géant américain Microsoft. "Nokia, un symbole national finlandais qui se trouve amputé", analyse Le Monde. La Tribune imagine ce que ce rachat va changer pour Nokia. Les Echos expliquent "comment l'Europe a perdu la guerre du mobile".

 

Les moteurs de PSA et BMW

Le quotidien économique Les Echos révèle l'information dans la soirée, le mardi 3 septembre : PSA et BMW cesseraient leur coopération dans les moteurs. Leur partenariat portait sur les moteurs essence de 1,4 et 1,6 litre et arrivait à échéance en 2016. Les deux constructeurs estiment que leurs technologies ne sont pas compatibles, détaille Les Echos.

 

Kodak sort de la faillite

Mardi 3 septembre, le groupe a annoncé être sorti du régime du chapitre 11, qui place une entreprise sous la loi des faillites. Après avoir raté le virage du numérique, Kodak avait dû déposer son bilan en janvier 2012. Depuis elle a opéré un long processus de recentrage. Les médias se font l'écho, ce matin, de cette nouvelle. Kodak réussisra-t-il à prendre le virage du digital, s'interroge BBC News.


 

Pas retour en arrière sur les heures supplémentaires défiscalisées

Le gouvernement veut mettre fin à la polémique sur les heures supplémentaires défiscalisées. Contacté par Le Monde, l'Elysée a démenti, mardi 3 septembre, les informations d'Europe 1 selon lesquelles François Hollande serait prêt à réintégrer une partie de ce dispositif, l'une des mesures phares de la présidence Sarkozy.

Une baisse de l'impôt sur les sociétés ?

Reçue hier par Pierre Moscovici (Economie) et Bernard Cazeneuve (Budget), la CGPME a plaidé pour une baisse de l'impôt sur les sociétés. Son président, Jean-François Roubaud, a fait valoir que la reprise de l'investissement "passait nécessairement par une baisse des prélèvements" et a formulé des requêtes en ce sens, relate Les Echos.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte