Nokia : perte de près d'un milliard au 1er trimestre

Nokia, le constructeur de téléphonie mobile finlandais, a annoncé jeudi de nouvelles réductions de coûts et le départ de son directeur des ventes après, un premier trimestre 2012 marqué par une perte un peu plus importante qu'anticipée.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Nokia : perte de près d'un milliard au 1er trimestre
Perte plus lourde que prévu pour Nokia. Les difficultés se confirment pour le Groupe finlandais.

Le fabricant de téléphones portables, distancé sur le marché des smartphones par Apple et Samsung, a fait état d'une perte de 0,08 euro par action sur le trimestre, alors que le consensus des analystes donnait une perte de 0,07 euro par action.

La restructuration de l'équipe commerciale passera par le départ du vice-président exécutif chargé des ventes, Colin Giles, qui quittera Nokia fin juin.

Le titre Nokia a bondi en bourse de 3,7% aussitôt après ces annonces. Mais vers 12h20 GMT, il perdait 2,8% à 2,94 euros.
Le groupe a d'ailleurs indiqué aujourd'hui qu'il communiquerait prochainement sur le détail des nouvelles réductions de coûts envisagées.

Nokia avait prévenu la semaine dernière que son activité de téléphonie serait déficitaire sur les deux premiers trimestres de l'année, les ventes de ses nouveaux smartphones équipés du système d'exploitation Windows de Microsoft ne suffisant pas à compenser le déclin des ventes de ses anciens modèles.

Le directeur général Stephen Elop a qualifié de mitigés les résultats commerciaux des nouveaux smartphones Lumia du groupe.

"Nous avons fait mieux que prévu sur des marchés comme les Etats-Unis, mais il a été plus difficile d'installer une dynamique sur d'autres marchés comme le Royaume-Uni", a-t-il dit dans un communiqué.

"Il est nécessaire que le groupe conduise au second semestre une restructuration d'ampleur, ou alors de sérieuses questions se poseront sur l'avenir de Nokia", a commenté Ben Wood, analyste chez CCS Insight.

UsineNouvelle.com, avec Reuters (Helsinki)

Pour en savoir plus, lisez aussi l'analyse de l'UsineNouvelle sur les difficultés de Nokia et ses raisons de rester optimiste.

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS