Nokia compte supprimer encore 1 233 postes en France, la R&D est touchée

Nokia annonce son plan de supprimer 1 233 postes en France, le tiers de ses effectifs dans l’Hexagone. Pour la première fois depuis le rachat d’Alcatel-Lucent en 2016, les activités R&D sont touchées. Les syndicats crient à la trahison et aux délocalisations.

 

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Nokia compte supprimer encore 1 233 postes en France, la R&D est touchée
Le site de Nokia à Nozay, en Essonne

Le couperet est tombé. Nokia annonce ce 22 juin 2020 son plan de supprimer 1 233 postes en France, soit près du tiers de ses effectifs dans l’Hexagone. Le projet touche l’entité Alcatel-Lucent International, mais pas les entités Radio Frequency Systems (RFS), Nokia Bell Labs France (NBLF) et Alcatel Submarine Networks (ASN).

Le plan social le plus massif depuis 2016

[...]

Cet article est réservé aux abonnés

ABONNEZ-VOUS

POUR LIRE LA SUITE

Et accédez à tous les contenus et services de l' édition abonné, soutenez un journalisme d'expertise !

Demain se fabrique aujourd’hui !

A travers nos dossiers, nos chroniques, enquêtes, cas pratiques, ... notre rédaction de spécialistes vous livre des partages d’expérience et témoignages, et vous guide grâce à ses décryptages et ses sélections des meilleures pratiques :

  • Innovations
  • Relocalisations / Made in France
  • Transitions écologique et énergétique
  • Transformation numérique

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS
SOUTENEZ UN JOURNALISME D'EXPERTISE ET REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ DE L’USINE NOUVELLE!
visuel hors abonnement

Abonnez-vous et :

  • Recevez le magazine en version papier ou numérique
  • Accédez à tous les contenus et services du site
  • Inscrivez-vous aux newsletters de votre choix
  • Participez aux webinars animés par la rédaction
visuel hors abonnement