Nokia: Bénéfice au 1er trimestre en deçà des attentes, le titre chute

par Jussi Rosendahl et Eric Auchard
Partager
Nokia: Bénéfice au 1er trimestre en deçà des attentes, le titre chute
Nokia a publié jeudi un bénéfice trimestriel en baisse et nettement inférieur aux attentes des analystes, avec un chiffre d'affaires en repli de 9%, mais l'équipementier télécoms finlandais se veut confiant pour la deuxième partie de l'année. /Photo prise le 28 février 2018/REUTERS/Sergio Perez

(Reuters) - Nokia a publié jeudi un bénéfice trimestriel en baisse et nettement inférieur aux attentes des analystes, avec un chiffre d'affaires en repli de 9%, mais l'équipementier télécoms finlandais se veut confiant pour la deuxième partie de l'année.

L'activité de réseaux, son coeur de métier, a connu un début d'année modeste et le groupe n'attend pas d'amélioration notable au deuxième trimestre. Il a estimé cependant que le marché des équipements pour les réseaux 5G devrait commencer à décoller au second semestre.

L'action chute de 7,12% à 4,59 euros à la Bourse d'Helsinki vers 09h10 GMT, parmi les plus fortes baisses de l'indice des valeurs européennes Stoxx 600, qui avance de 0,21% au même moment.

"Nous nous attendons à une tendance saisonnière atypique, avec une activité modérée au premier semestre, compensée par un second semestre très dynamique", a déclaré le directeur général Rajeev Suri à la presse.

"Nous sommes optimistes sur notre capacité à surperformer le marché (des réseaux) qui va en se renforçant et à atteindre nos objectifs annuels", a-t-il ajouté.

Le groupe finlandais, concurrent d'Ericsson et des chinois Huawei et ZTE, a estimé que le l'industrie des réseaux était prête à rebondir avec le déploiement des réseaux 5G, qui devraient débuter plus tard dans l'année aux Etats-Unis, son principal marché.

Le bénéfice d'exploitation (Ebit) a reculé de 30% sur un an à 239 millions d'euros, à comparer à un consensus Reuters de 369 millions.

Ericsson a publié la semaine dernière des résultats trimestriels bien meilleurs que prévu, conduisant certains observateurs à penser que le redressement de l'équipementier suédois était peut-être enfin en vue.

"LA 5G ARRIVE VITE ET EN FORCE"

La plus grande partie du bénéfice de Nokia a été générée par son portefeuille de brevets, qui affiche un bénéfice en hausse de 136%.

Rajeev Suri a déclaré que les résultats avaient été soutenus par les redevances de brevets acquittées par de nouveaux fabricants de smartphones chinois et par son accord de licence avec HMD Global pour commercialiser des téléphones sous la marque Nokia.

Le groupe a été confronté pendant plusieurs années à la baisse de ses revenus pour les réseaux 4G, dont le développement a atteint un pic au milieu de la décennie. Il estime qu'un nouveau cycle de modernisation de ces réseaux devrait intervenir plus tard dans l'année.

"Nous sommes au creux de la vague, juste entre deux cycles technologiques", remarque Mikael Rautanen, analyste chez Inderes Equity Research, qui à l'achat sur le titre.

"Le court terme semble morose, mais (...), ces annonces ont renforcé ma confiance sur le long terme", ajoute-t-il.

Nokia a relevé sa prévision pour le marché des équipements télécoms pour l'ensemble de 2018, anticipant désormais une contraction comprise entre 1 et 3%, et il s'attend à le surperformer.

"Bien que certains soient sceptiques, nous voyons la 5G arriver rapidement et en force", a dit Rajeev Suri.

Les déploiements commerciaux de la 5G devraient être lancés au second semestre 2018 aux Etats Unis, suivis par ceux dans de nombreux pays, dont la Chine, le Japon, la Corée du Sud, les pays nordiques et du Moyen-Orient.

En ce qui concerne la Chine, Rajeev Suri a déclaré: "Les déploiements commenceront à la mi-2019, bien que nous sachions que si la Chine décide d'accélérer les choses, cela pourrait changer très vite."

Il a aussi noté que les sanctions frappant ZTE aux Etats-Unis pourraient amener des "oppportunités" pour Nokia, même s'il est trop tôt pour en mesurer l'impact.

(Véronique Tison et Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

09 - DEPARTEMENT DE L'ARIEGE

Calibrage de l'accotement végétalisé sur la RD1 A

DATE DE REPONSE 18/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS