Nokia anticipe une marge stable sur les réseaux 5G en 2021

par Supantha Mukherjee
Partager
Nokia anticipe une marge stable sur les réseaux 5G en 2021
Nokia a annoncé mercredi prévoir une stabilité de sa marge d'exploitation sur le segment des réseaux mobiles en 2021, à l'occasion d'une actualisation de son plan stratégique de restructuration en quatre branche d'activités. /Photo d'archives/REUTERS/Sergio Perez

STOCKHOLM (Reuters) - Nokia a annoncé mercredi prévoir une stabilité de sa marge d'exploitation sur le segment des réseaux mobiles en 2021, à l'occasion d'une actualisation de son plan stratégique de restructuration en quatre branche d'activités.

Le groupe finlandais entend se concentrer dans l'immédiat sur le redressement de cette activité dont la marge d'exploitation est attendue à environ 0% l'an prochain avant une amélioration significative à long terme.

Nokia a présenté en octobre une nouvelle stratégie fondée sur quatre activités: les réseaux mobiles, les réseaux IP et fixes, les services de cloud computing (informatique dématérialisée) et les technologies.

"Nous investissons considérablement dans la technologie dans le cadre de ce nouveau changement de stratégie (...) nous sommes prêts à sacrifier la rentabilité à court terme, pour nous assurer de vraiment devenir un leader technologique", a déclaré dans une interview vidéo le directeur général du groupe, Pekka Lundmark.

"Nous devons garder à l'esprit que la 5G va porter sur un cycle de 10 ans et nous en sommes encore aux tout premiers stades de ce cycle", a-t-il dit.

L'équipementier télécoms finlandais avait déjà ramené sa marge globale pour 2020 à 9% contre 9,5% auparavant, tandis que celle pour 2021 est attendue dans une fourchette de 7% à 10%.

Pekka Lundmark a pris les commandes de Nokia en août après plusieurs déconvenues affichées par le groupe qui ont permis au suédois Ericsson et au chinois Huawei de remporter des contrats 5G.

Plusieurs cadres importants ont également quitté le groupe avant la mise en oeuvre de son nouveau plan.

Nokia compte désormais 11 membres dans sa nouvelle équipe de direction contre 17 auparavant et deux postes dans cette équipe restent encore à supprimer.

(Supantha Mukherjee à Stockholm et Anne Kauranen à Helsinki; version française Claude Chendjou, édité par Blandine Hénault)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS