Nokia affirme avoir doublé Huawei dans les commandes pour la 5G

Le groupe finlandais Nokia assure avoir doublé son concurrent chinois Huawei dans la course aux équipements de télécommunication 5G. Le 3 juin, le président de l'activité clients de Nokia a présenté des chiffres dépassant ceux de Huawei et d'Ericsson. Le groupe chinois serait notamment pénalisé par les soupçons des États-Unis sur la sécurité de ses installations.

Partager
Nokia affirme avoir doublé Huawei dans les commandes pour la 5G
Nokia devance ses deux concurrents sur le marché des nouveaux équipements télécoms. /Photo prise le 26 février 2019/REUTERS/Sergio Perez

Nokia affirme avoir reçu plus de commandes que le chinois Huawei pour les équipements de télécommunication 5G, la nouvelle génération mobile, a déclaré lundi 3 juin l'un des dirigeants du groupe finlandais.

Avec 42 commandes, contre une estimation de 40 pour Huawei et de 19 pour Ericsson, Nokia devance ses deux concurrents sur le marché des nouveaux équipements télécoms, a souligné Federico Guillen, président de l'activité clients.

Huawei pénalisé par les accusations américaines

Huawei, soupçonné par les États-Unis d'espionnage pour le compte de Pékin, a été placé sur une liste noire qui l'empêche de se fournir en composants d'origine américaine et a été exclu de certains marchés pour la 5G. Le groupe chinois rejette les accusations portées à son encontre.

Les clients se tournent de plus en plus vers Nokia pour équiper leurs coeurs de réseaux de nouvelle génération, soit pour bénéficier d'une double source d'approvisionnement sur les parties les plus sensibles des infrastructures, soit pour remplacer leur fournisseur actuel, a déclaré Federico Guillen.

"Il est un peu tôt pour quantifier cela mais le phénomène est observable depuis ces dernières semaines", notamment dans les pays européens qui débattent de la sécurité des équipements chinois, a-t-il ajouté.

Parmi les clients 5G de Nokia figurent des opérateurs comme T-Mobile, Telia et Softbank, a précisé le groupe finlandais, ajoutant avoir remporté depuis fin mars 12 nouvelles commandes.

Avec Reuters (Tarmo Virki et Douglas Busvine; Claude Chendjou pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS