Nokia abaisse ses prévisions pour 2020, annonce une nouvelle stratégie

PARIS (Reuters) - Nokia a abaissé jeudi sa prévision de bénéfice pour 2020 à l'occasion de la première publication de résultats depuis la nomination de son nouveau directeur général, Pekka Lundmark.
Partager
TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Nokia abaisse ses prévisions pour 2020, annonce une nouvelle stratégie
Nokia a abaissé jeudi sa prévision de bénéfice pour 2020 à l'occasion de la première publication de résultats depuis la nomination de son nouveau directeur général, Pekka Lundmark. /Photo d'archives/REUTERS/Ints Kalnins

Le groupe a aussi dévoilé une nouvelle stratégie qui débutera le 1er janvier 2021 et consistera à s'organiser en quatre branches d'activité : les réseaux mobiles, les réseaux IP et fixes, les services de cloud computing et de réseau, ainsi que les technologies Nokia.

Nokia a abaissé sa prévision de bénéfice annuelle de 0,02 euro pour la ramener à 0,23 euro par action et table désormais sur une marge opérationnelle de 9% contre 9,5% anticipé auparavant.

Au troisième trimestre, le chiffre d'affaires a baissé de 7% à 5,44 milliards d'euros, en deçà du consensus de 6,30 milliards d'euros, selon des données fournies par Refinitiv.

L'entreprise de télécommunications finlandaise et son rival Ericsson ont vu leur nombre de clients grimper alors que les opérateurs commencent à déployer les réseaux 5G, aidés par la mise à l'écart de Huawei par de nombreux gouvernements sur des questions de sécurité.

Nokia a cependant souffert au troisième trimestre de la perte d'un contrat auprès de Verizon qui a choisi Samsung Electronics à sa place pour fournir des équipements 5G.

"Nous avons perdu des parts de marché chez un grand client nord-américain, nous constatons une certaine pression sur les marges sur ce marché et nous pensons que nous devons encore augmenter les investissements en R&D pour assurer un leadership de la 5G", a déclaré Pekka Lundmark.

Le groupe a annoncé un bénéfice sous-jacent stable pour la période de juillet à septembre à 0,05 euro par action, et conforme au consensus de 0,05 euro établi par Refinitiv.

(Supantha Mukherjee et Anne Kauranen, version française Olivier Cherfan, édité par Blandine Hénault)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

Nouveau

Dans le Podcast Inspiration, Cyril Bosviel, chef à l'institut Paul Bocuse à Lyon, répond aux questions de Christophe Bys. Il revient sur ses débuts, son parcours de chef cuisinier mais...

Écouter cet épisode

Auto et économie circulaire

Auto et économie circulaire

Dans ce nouvel épisode du podcast La Fabrique, Julie Thoin-Bousquié revient sur la prise en compte des enjeux d'économie circulaire dans l'automobile. En toile de fond, l'impératif de...

Écouter cet épisode

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

Lors des Assises de l'industrie 2021 organisées par L'Usine Nouvelle, Clotilde Delbos, directrice générale adjointe de Renault et DG de Mobilize (marque du groupe au losange) et Christel Bories,...

Écouter cet épisode

Une bête curieuse

Une bête curieuse

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix nous raconte le parcours de Temple Grandin.  Autiste, experte en psychologie des animaux, ingénieure, chef d’entreprise... Temple Grandin...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 06/12/2021 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS