Nokia abaisse ses prévisions de marge, le titre chute

Publié le

HELSINKI (Reuters) - Nokia a annoncé réviser à la baisse les prévisions de marge opérationnelle de sa division téléphones mobiles, le coeur de son activité, le groupe continuant d'éprouver des difficultés sur le segment haut du gamme du marché.

Vers 10h30 GMT, le titre du premier fabricant mondial de portables chutait de 12,68% à 9,85 euros, entraînant tout le secteur technologique à la baisse, l'indice sectoriel perdant 3,3%.

"Nous devons toujours faire face à une rude concurrence dans le haut de gamme de notre portefeuille de produits", dit Olli-Pekka Kallasvuo, directeur général du groupe finlandais, cité dans un communiqué.

Trois ans après le lancement de l'iPhone, Nokia n'a toujours pas mis au point un téléphone susceptible de concurrencer le produit phare d'Apple. Le dernier téléphone Nokia haut de gamme ayant rencontré les faveurs des consommateurs est le N95, qui avait été dévoilé en 2006.

Nokia a précisé que le prix moyen de vente de ses smartphones avait baissé de 17% par rapport au trimestre précédent.

De ce fait, pour l'exercice 2010, le groupe anticipe désormais une marge opérationnelle de sa division terminaux mobiles comprise entre 11% et 13% contre une précédente fourchette de 12% à 14%.

Le bénéfice par action sous-jacent a augmenté de 40% sur le trimestre, à 0,14 euro, ce qui constitue sa première hausse depuis le deuxième trimestre 2008, mais les analystes avaient espéré encore un peu plus puisque le consensus Reuters était de 0,15 euro.

Cette progression des résultats résulte essentiellement des importantes réductions de coûts réalisées par Nokia, qui a supprimé des milliers d'emplois en 2009 en vue d'économiser 700 millions d'euros dans sa division téléphones portables.

Les ventes sur les mois de janvier à mars ont également augmenté pour la première fois depuis le deuxième trimestre 2008, progressant de 3% par rapport à il y a un an.

Un téléphone portable sur trois vendu dans le monde est un Nokia.

Tarmo Virki, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Jean-Michel Bélot

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte