Nissan sanctionné pour des tests antipollution truqués en Corée du Sud

Accusé d'avoir manipulé les émissions polluantes des moteurs diesel d'un de ses modèles phare de SUV, le Qashqai, Nissan va écoper d'une amende de 330 millions de wons (248 000 euros) en Corée du Sud.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Nissan sanctionné pour des tests antipollution truqués en Corée du Sud

La Corée du Sud va infliger une amende de 330 millions de wons (248 000 euros) au constructeur automobile japonais Nissan et exiger le rappel de plus de 800 véhicules diesel de type Qashqai pour manipulation des données sur les émissions polluantes.

Le ministère sud-coréen de l'Environnement accuse Nissan d'avoir installé sur son SUV Qashqai un interrupteur du système de réduction des émissions polluantes lors d'une utilisation dans des conditions normales de température.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Le ministère a ordonné le rappel des 814 voitures de ce type vendues en Corée du Sud et envisage de porter plainte contre le responsable local de la marque japonaise. Nissan conteste les constatations du ministère sud-coréen et dément toute infraction.

"Nissan n'a pas employé et n'emploie pas de dispositif illégal dans aucune des voitures que nous fabriquons", dit le constructeur nippon dans un communiqué, précisant que des tests antipollution effectués par des autorités de régulation dans l'Union européenne n'ont montré aucune triche.

La décision de la Corée du Sud intervient au mauvais moment pour le partenaire nippon de Renault qui a pris le contrôle de fait de son compatriote Mitsubishi Motors la semaine passée par le biais d'une opération de 2,2 milliards de dollars le faisant entrer au capital à hauteur de 34%.

Avec Reuters

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS