Nissan Leaf , Voiture de l’année : C’est la révolution

Elue par le gratin de la presse automobile européenne, la Nissan Leaf devient la première voiture électrique à décrocher le titre de « voiture de l’année ».

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Nissan Leaf , Voiture de l’année : C’est la révolution

Anecdotique pour certains, l’événement est en fait remarquable car il est le symbole d’une nouvelle ère automobile. Elevés aux chevaux et aux V8, les 57 membres du jury n’étaient pas tous enthousiastes à l’idée d’élire « cette voiture qui n’en est pas une ». Et pourtant. Après l’avoir testée, la majorité d’entre eux n’ont pu que reconnaître l’indéniable agrément de conduite qu’apporte la motorisation électrique. Si l’autonomie de 160 km et le prix de vente (environ 30 000 euros, aide de l'état déduite) restent des écueils majeurs à la diffusion massive de cette technologie, force est de constater que le silence de fonctionnement et la nervosité lié au couple de 280 Nm sont particulièrement adaptés au mode de conduite actuel.

La Leaf a aussi été élue parce qu’elle est la première voiture à ne pas être une simple version thermique électrifiée.Châssis, habitacle, tenue de route, tout y a été conçu, dès le départ, en fonction des contraintes – et des avantages- de la traction électrique. Nissan a, par exemple, dû dénicher un système d’essuie-glace 2 décibels plus silencieux que ceux de ses autres modèles. Car vu le silence de fonctionnement global de la Leaf, le faible bruit d’un moteur classique devenait assourdissant dans cette version électrique ! Pour avertir les passants de l’arrivée de la voiture, il lui a également ajouté le système « Approaching Vehicle Sound for Pedestrians », autrement dit un sifflement type ultrason qui se déclenche quand cette dernière roule à moins de 30 km/h. Conscient qu’il fallait absolument rassurer l’utilisateur sur l’autonomie, Nissan a mis l’accent sur l’information embarquée. Aussi perfectionné qu’intuitif, l’écran tactile du tableau de bord affiche en quelques secondes l’autonomie restante, une cartographie indiquant la zone maximale dans laquelle on peut se rendre avec l’énergie disponible, ou le guidage GPS vers la borne de recharge la plus proche.

Pour le reste, la Leaf est simplement une vraie voiture. Rien à voir avec la FAM F-City ou la Mia d’ex-Heuliez qui n’ont qu’une vocation urbaine. Malgré ses 160 km d’autonomie et sa vitesse maxi de 145 km/h, la Leaf se veut polyvalente. Longue de 4,45 m, elle offre ainsi cinq places, une finition et un équipement comparables à une berline classique et, grâce aux batteries placées sous le plancher, un coffre de taille correct.

Vous en rêvez ? Il vous faudra cependant attendre. Fabriquée au Japon puis aux Etats-Unis, la Leaf n’est pour l’instant commercialisée que dans ces deux pays. Elle arrivera en Europe, et plus exactement en Grande-Bretagne, Portugal, Irlande et Pays-Bas, en début d’année prochaine. Mais la France et l’Allemagne ne seront servies qu’au compte-goutte cet été, puis plus généreusement en 2013, lorsque la production sera lancée dans l’usine anglaise de Sunderland. Cela vous laisse le temps de faire des économies. A moins que vous ne préfériez attendre 2012 et la Renault Zoé, qui sera, elle, la première voiture électrique fabriquée en grande série en France, à Flins (Yvelines).

0 Commentaire

Nissan Leaf , Voiture de l’année : C’est la révolution

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié
0 Commentaire

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS