Nissan ferme son usine barcelonaise, 3 000 emplois menacés

Jeudi 28 mai, Nissan a annoncé la fermeture de son usine barcelonaise, qui emploie 3 000 personnes. Jusqu'à 25 000 emplois indirects pourraient être affectés, selon les syndicats. En signe de protestation, des centaines de personnes ont bloqué les alentours de l'usine.

Partager
Nissan ferme son usine barcelonaise, 3 000 emplois menacés
Le constructeur automobile japonais Nissan a décidé de fermer son usine de Barcelone, ce qui représenterait environ 3.000 pertes d'emploi.

Des centaines de personnes ont bloqué jeudi 28 mai les alentours de l'usine Nissan de Barcelone, brûlant des pneus et scandant des slogans pour protester contre la décision du constructeur automobile japonais de fermer ce site en décembre dans le cadre d'un vaste plan mondial de restructuration et de réduction des coûts.

Cette décision porte un coup à une économie espagnole déjà mal en point et confrontée à une explosion du chômage dans un des pays européens les plus sévèrement touchés par la pandémie liée au coronavirus.

La principale formation d'opposition, le Parti populaire (PP, conservateur), a imputé la responsabilité de cette situation à la "diabolisation de l'industrie automobile" par la coalition gouvernementale de gauche menée par Pedro Sanchez.

"Aucune solution viable pour l'avenir de l'usine"

Madrid avait appelé le constructeur japonais à étudier d'autres options mais "il n'y avait aucune solution viable pour l'avenir de l'usine de Barcelone" a déclaré à la presse le président de Nissan Europe, Gianluca De Ficchy.

L'usine principale de Nissan à Barcelone et les installations voisines emploient 3 000 personnes et leur fermeture pourrait affecter jusqu'à 25 000 emplois indirects, selon les syndicats.

"Nous continuerons à nous battre pour tenter d'inverser cette situation", a déclaré Javier Hernandez, secrétaire général de l'Union générale des travailleurs (UGT) dans cette usine qui produit principalement des fourgons électriques et des camionnettes.

Des grèves depuis début mai

Les salariés étaient déjà en grève depuis le début du mois de mai, contestant la reprise seulement partielle de la production après la fermeture temporaire au plus fort de l'épidémie liée au coronavirus.

Comme l'ensemble du secteur automobile, Nissan a été confronté à une demande en berne pendant cette crise sanitaire internationale.

Le groupe a présenté jeudi 28 mai un plan de réduction de ses capacités après avoir accusé sa première perte d'exploitation annuelle en 11 ans.

Son partenaire Renault lui emboîtera le pas vendredi et l'Alliance des deux constructeurs avec Mitsubishi a annoncé mercredi sa nouvelle stratégie visant à renforcer les synergies de production et de développement pour redresser la compétitivité de l'organisation.

Avec Reuters (par Joan Faus et Luis Felipe Castilleja, avec Inti Landauro à Madrid, version française Myriam Rivet, édité par Blandine Hénault et Bertrand Boucey)

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Auto et Mobilités

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

Responsable activités chez Aibus site de St Nazaire F/H

Safran - 20/01/2023 - CDI - Saint-Nazaire

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

13 - ERILIA

Construction de 46 logements collectifs à Morières-les-Avignon (84)

DATE DE REPONSE 28/02/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS