Nissan fait mieux que prévu au 1er trimestre avec les Etats-Unis

YOKOHAMA, Japon (Reuters) - Nissan Motor a fait état jeudi d'une hausse plus marquée que prévu de son bénéfice net au cours de la période avril-juin, la bonne tenue de ses ventes aux Etats-Unis ayant permis de compenser des performances commerciales mitigées en Chine.

Partager

Le deuxième constructeur automobile japonais, détenu à 43,4% par Renault, a ainsi dégagé sur le premier trimestre de son exercice fiscal 2013-2014 un résultat net de 82,02 milliards de yens (621 millions d'euros) contre 71,97 milliards il y a un an.

Les analystes financiers avaient anticipé 63,8 milliards de yens selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Pour l'ensemble de l'exercice, qui se terminera le 31 mars 2014, Nissan a maintenu sa prévision d'un bénéfice net de 420 milliards de yens alors que le consensus moyen de 21 analystes est de 467 milliards.

La Chine, qui a été le premier marché de Nissan au cours des quatre dernières années, a représenté un quart des ventes du constructeur l'an dernier.

Mais, comme tous les constructeurs japonais, le partenaire de Renault a pâti des tensions diplomatiques survenues en septembre entre le Japon et la Chine à la suite d'un différend territorial.

Sur les six premiers mois de 2013, Nissan a ainsi écoulé 591.664 voitures en Chine, ce qui représente une baisse de 12,7% par rapport à la même période de 2012.

Aux Etats-Unis, en revanche, les livraisons ont augmenté de 8% sur le premier semestre 2013, à 627.709 unités.

Nissan voit les Etats-Unis devenir son premier marché au cours de l'exercice fiscal en cours, à la faveur notamment de baisses des prix sur des modèles tels que la berline Altima.

Honda, troisième constructeur japonais, publiera ses résultats le 31 juillet et Toyota, numéro un nippon, le 2 août.

Yoko Kubota, Benoît Van Overstraeten pour le service français

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS