Technos et Innovations

Nissan et Renault renforcent leur alliance

, , , ,

Publié le

Le constructeur automobile japonais Nissan, détenu à 44,4 % par Renault, devrait voir entériner ce soir, lors d'une assemblée extraordinaire des actionnaires, l'acquisition de 13,5 % du constructeur français par l'achat de plus de 37 millions d'actions pour près de 2 milliards d'euros.

L'accord entre les deux partenaires, conclu fin 2001, donne en effet le droit à Nissan d'augmenter sa participation dans le groupe français à concurrence de 15 %, précise l'industriel nippon dans un communiqué.

Les deux constructeurs s'étaient alliés en mars 1999, alors que le groupe japonais était au bord de la faillite. Renault détenait alors 36,8 % du capital de Nissan, une part qui est montée depuis à 44,4 % (le maximum possible), Nissan ayant en parallèle la possibilité d'entrer dans le capital du constructeur français. Ce qu'il fait aujourd'hui pour renforcer leur alliance.

Grâce à un plan lourd de restructurations mené par Carlos Ghosn, ex. directgeur général de Renault, Nissan a aujourd'hui renoué avec les bénéfices : il affiche un bénéfice net consolidé de 2,13 milliards d'euros pour le premier semestre de l'exercice avril 2001-mars 2002.

Catherine MOAL

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte