Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Nissan et DeNA testeront leur service de taxis autonomes dès 2018 au Japon

, , ,

Publié le , mis à jour le 05/12/2017 À 09H47

Infos Reuters Nissan Motor et le développeur d'applications DeNA ont annoncé  leur intention de commencer des essais en conditions réelles de leur service de covoiturage autonome au Japon dès 2018.

Nissan et DeNA testeront leur service de taxis autonomes dès 2018 au Japon
Nissan et DeNA ont annoncé vouloir commencer des essais en conditions réelles de leur service de covoiturage autonome au Japon l'an prochain.
© Nissan/DR

Nissan et le développeur d'applications japonais DeNa, annoncent mardi 5 décembre, vouloir tester en conditions réelles leur service de covoiture autonomes Easy Ride l'année prochaine. Plus précisément, ces tests se dérouleront dans la ville de Yokohama en mars 2018, pendant une période de deux semaines. Des utilisateurs, sélectionnés au préalable, pourront se servir de Nissan Leaf électriques sur des trajets prédéfinis, via une application développée par DeNA.

Le duo, qui teste son système "Easy Ride" sur le terrain depuis le début de l'année 2017, a dit que les essais à Yokohama constituaient la première étape vers le lancement d'un service de covoiturage autonome dans le pays au début des années 2020.

De nombreux constructeurs se lancent dans les taxis autonomes

Un nombre croissant de constructeurs automobiles, dont General Motors, de grands groupes technologiques comme Alphabet et Uber Technologies et une avalanche de startups à travers le monde misent sur les véhicules sans conducteur pour créer de nouveaux services de mobilité qui menacent même le concept de l'achat d'un véhicule. Volkswagen vient tout juste de présenter son minibus électrique spécialement conçu pour le covoiturage et développé via sa division "services à la mobilité" MOIA.

Au Japon, Nissan, partenaire de Renault, et DeNA feront face à la concurrence du fabricant japonais de robots ZMP, qui travaille avec un opérateur de taxis à Tokyo pour développer une offre de taxis autonomes dont la mise en service est attendue pendant les Jeux olympiques de 2020 dans la capitale japonaise.

Pour Reuters, Naomi Tajitsu; Claude Chendjou pour le service français, édité par Bertrand Boucey

 

Réagir à cet article

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus