Nissan envisage de nouvelles mesures de restructuration

par Norihiko Shirouzu
Partager
Nissan envisage de nouvelles mesures de restructuration
Nissan prévoit d'importantes mesures de restructuration pour réduire ses coûts afin de faire face à un recul inattendu de ses ventes, alors que la stratégie expansionniste héritée de son président déchu Carlos Ghosn patauge, a-t-on appris de quatre personnes informées de ces projets. /Photo prise le 9 janvier 2020/REUTERS/François Lenoir

YOKOHAMA, Japon (Reuters) - Nissan prévoit d'importantes mesures de restructuration pour réduire ses coûts afin de faire face à un recul inattendu de ses ventes, alors que la stratégie expansionniste héritée de son président déchu Carlos Ghosn patauge, a-t-on appris de quatre personnes informées de ces projets.

Le deuxième constructeur automobile japonais prévoit de supprimer au moins 4.300 postes et de fermer deux usines dans le cadre d'une stratégie devant permettre d'économiser au moins 4,4 milliards de dollars, ont dit deux de ces sources. La réduction des effectifs devrait principalement toucher les bureaux de la firme aux Etats-Unis et en Europe, ont ajouté les sources.

Nissan, partenaire d'alliance de Renault, avait déjà annoncé en juillet dernier la suppression de 12.500 emplois à travers le monde d'ici la fin de son exercice 2022-2023, en prévenant que son redressement prendrait du temps après le plongeon de son bénéfice au premier trimestre 2019.

"La situation est critique. C'est ça ou mourir", a déclaré à Reuters une personne proche de la direction et du conseil d'administration du groupe.

Selon deux sources, la plupart des mesures de réduction des coûts et celles visant à gagner en efficacité ont été présentées en novembre dernier au conseil d'administration de Nissan, qui a globalement donné son aval.

Une porte-parole du groupe a décliné une demande de commentaire.

Sous la présidence de Carlos Ghosn, architecte de l'alliance Renault-Nissan, le constructeur japonais s'est engagé dans une expansion mondiale, augmentant ses capacités de production afin de pouvoir fabriquer de nouveaux modèles et s'engageant plus fermement dans des marchés comme l'Inde, la Russie et l'Afrique du Sud, le tout en investissant massivement dans des opérations marketing et publicitaires.

Mais de nombreux nouveaux modèles n'atteignent pas les objectifs de vente, et les dirigeants du siège de Nissan à Yokohama estiment que jusqu'à 40% des capacités de production mondiales du groupe sont sous-utilisées ou pas utilisées.

En juillet dernier, lorsque le plan de suppression de 12.500 emplois à travers le monde avait été annoncé, des représentants de Nissan avaient indiqué à Reuters que la réduction de la gamme de produits d'environ 10% d'ici la fin de l'exercice 2023 signifierait qu'une ligne de production serait fermée dans chaque usine.

Désormais, a appris Reuters, le constructeur entend fermer deux usines en plus de réduire la production des 14 autres sites. Les neuf personnes informées des projets de Nissan avec lesquelles Reuters s'est entretenu n'ont pas dit quels sites étaient menacés de fermeture.

(avec Naomi Tajitsu, Maki Shiraki, Kevin Krolicki, William Mallard et David Dolan; version française Jean-Stéphane Brosse et Jean Terzian)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

Dans le Podcast Inspiration, Cyril Bosviel, chef à l'institut Paul Bocuse à Lyon, répond aux questions de Christophe Bys. Il revient sur ses débuts, son parcours de chef cuisinier mais...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 10/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS