Nissan envisage de nouvelles mesures de restructuration

par Norihiko Shirouzu
Partager
Nissan envisage de nouvelles mesures de restructuration
Nissan prévoit d'importantes mesures de restructuration pour réduire ses coûts afin de faire face à un recul inattendu de ses ventes, alors que la stratégie expansionniste héritée de son président déchu Carlos Ghosn patauge, a-t-on appris de quatre personnes informées de ces projets. /Photo prise le 9 janvier 2020/REUTERS/François Lenoir

YOKOHAMA, Japon (Reuters) - Nissan prévoit d'importantes mesures de restructuration pour réduire ses coûts afin de faire face à un recul inattendu de ses ventes, alors que la stratégie expansionniste héritée de son président déchu Carlos Ghosn patauge, a-t-on appris de quatre personnes informées de ces projets.

Le deuxième constructeur automobile japonais prévoit de supprimer au moins 4.300 postes et de fermer deux usines dans le cadre d'une stratégie devant permettre d'économiser au moins 4,4 milliards de dollars, ont dit deux de ces sources. La réduction des effectifs devrait principalement toucher les bureaux de la firme aux Etats-Unis et en Europe, ont ajouté les sources.

Nissan, partenaire d'alliance de Renault, avait déjà annoncé en juillet dernier la suppression de 12.500 emplois à travers le monde d'ici la fin de son exercice 2022-2023, en prévenant que son redressement prendrait du temps après le plongeon de son bénéfice au premier trimestre 2019.

"La situation est critique. C'est ça ou mourir", a déclaré à Reuters une personne proche de la direction et du conseil d'administration du groupe.

Selon deux sources, la plupart des mesures de réduction des coûts et celles visant à gagner en efficacité ont été présentées en novembre dernier au conseil d'administration de Nissan, qui a globalement donné son aval.

Une porte-parole du groupe a décliné une demande de commentaire.

Sous la présidence de Carlos Ghosn, architecte de l'alliance Renault-Nissan, le constructeur japonais s'est engagé dans une expansion mondiale, augmentant ses capacités de production afin de pouvoir fabriquer de nouveaux modèles et s'engageant plus fermement dans des marchés comme l'Inde, la Russie et l'Afrique du Sud, le tout en investissant massivement dans des opérations marketing et publicitaires.

Mais de nombreux nouveaux modèles n'atteignent pas les objectifs de vente, et les dirigeants du siège de Nissan à Yokohama estiment que jusqu'à 40% des capacités de production mondiales du groupe sont sous-utilisées ou pas utilisées.

En juillet dernier, lorsque le plan de suppression de 12.500 emplois à travers le monde avait été annoncé, des représentants de Nissan avaient indiqué à Reuters que la réduction de la gamme de produits d'environ 10% d'ici la fin de l'exercice 2023 signifierait qu'une ligne de production serait fermée dans chaque usine.

Désormais, a appris Reuters, le constructeur entend fermer deux usines en plus de réduire la production des 14 autres sites. Les neuf personnes informées des projets de Nissan avec lesquelles Reuters s'est entretenu n'ont pas dit quels sites étaient menacés de fermeture.

(avec Naomi Tajitsu, Maki Shiraki, Kevin Krolicki, William Mallard et David Dolan; version française Jean-Stéphane Brosse et Jean Terzian)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

Responsable activités chez Aibus site de St Nazaire F/H

Safran - 20/01/2023 - CDI - Saint-Nazaire

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

13 - ERILIA

Construction de 46 logements collectifs à Morières-les-Avignon (84)

DATE DE REPONSE 28/02/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS