Nissan devrait assembler des voitures Renault en Chine

Comme l’avait déclaré Carlos Ghosn en septembre 2010, Renault n’ira pas seul en Chine. Mais une première étape aurait d’ores et déjà été franchie grâce à Nissan.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Nissan devrait assembler des voitures Renault en Chine

Selon les médias chinois, Nissan a conclu un protocole d’entente avec le groupe chinois Dongfeng Motor, portant notamment sur la conception de véhicules Renault en Chine. Ce constructeur, déjà partenaire de Nissan, devrait donc créer une coentreprise avec le groupe français à Wuhan, d’après les informations du journal local. Mais pour l’heure, la direction de Renault, contactée par L’Usine Nouvelle, ne souhaite pas faire de commentaires.

Pas d’usines Renault en Chine

Le constructeur français ne possède pas d’usine d’assemblage en Chine et s’appuie uniquement sur les importations, encore très faibles. En septembre 2010, le patron de l’Alliance Renault-Nissan, Carlos Ghosn, avait expliqué que Renault n’irait pas seul sur le territoire chinois, préférant rejoindre le moment venu la coentreprise de Nissan et du chinois.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

A l’époque les analystes voyaient dans cette démarche la prudence et la volonté de Renault de se concentrer sur les marchés russe et indien. Le constructeur a prévu notamment de monter au capital d’Avtovaz. Mais pour d’autres, cette démarche se justifie aussi pour des questions de coûts. Pour Bertrand Rakoto, expert automobile pour R.L.Polk, il revient plus cher à Renault de lancer une marque sur le marché chinois que de distribuer de voitures avec Nissan.

Nouvelle usine pour Nissan

Et le constructeur japonais renforce peu à peu son influence sur le plus grand marché automobile du monde. Il va construire une deuxième usine en partenariat avec Dongfeng suite à un accord conclu le 21 décembre dernier. Elle sera située à Huadu et représente un investissement total de 786 millions de dollars. Selon Nissan, elle sera l’une des plus grandes usines dans son réseau, avec une capacité annuelle de 600 000 unités en 2012.

L’entreprise d’état chinoise Dongfeng est devenue un acteur majeur sur le marché automobile chinois. Il multiplie les partenariats notamment avec Honda ou Kia Motors, sans oublier PSA Peugeot Citroën. Le principal concurrent de Renault a en effet fait un choix différent, et possède notamment trois usines locales avec Dongfeng.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS