Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Nissan arrête la production de ses usines au Japon

, ,

Publié le , mis à jour le 19/10/2017 À 14H42

Infos Reuters YOKOHAMA, Japon (Reuters) - Nissan suspend la production de tous ses véhicules dans ses usines au Japon. Cette annonce faite par le constructeur jeudi 19 octobre survient après que le constructeur ait constaté que certaines vérifications finales étaient toujours effectuées par des inspecteurs non agréés dans trois de ses sites.

Nissan arrête la production de ses usines au Japon
Nissan suspend la production de tous ses véhicules dans ses usines au Japon après avoir constaté que certaines vérifications finales étaient toujours effectuées par des inspecteurs non agréés dans trois de ses sites.
© Flickr/The Car Spy/CC

Ayant constaté que certaines vérifications finales sont toujours effectuées par des inspecteurs non agréés dans trois de ses sites, Nissan a décidé, jeudi 19 octobre, de suspendre la production de tous ses véhicules dans ses usines au Japon. Le directeur général, Hiroto Saikawa, a ajouté que la suspension des opérations et l'amélioration de la procédure de vérification devraient prendre au moins deux semaines.

Au début du mois d'octobre, le constructeur japonais a rappelé plus d'un million de véhicules au Japon en raison de tests de certifications non conformes réalisés dans ses usines. Et mercredi 18 octobre, Nissan a confirmé avoir fait appel jusqu'à la semaine dernière à des techniciens non agréés pour certifier des véhicules, malgré les manquements sur le contrôle qualité constatés dans ses usines japonaises début octobre.

Nissan envisage d'examiner à nouveau les véhicules non immatriculés dans ses concessions au Japon.

Nissan, dont Renault détient 43,4%, a contribué à hauteur de 1,3 milliard d'euros environ au résultat net du constructeur français au premier semestre. Cette contribution a fortement augmenté cette année - elle était de 749 millions d'euros au premier semestre 2016 - en raison du produit exceptionnel de la vente par Nissan de sa participation dans l'équipementier Calsonic.

A la Bourse de Paris, son partenaire Renault perd 2,68% à 10h50 GMT, deuxième plus forte baisse du CAC 40, en réaction à cette annonce.

Pour Reuters, Naomi Tajitsu; Claude Chendjou pour le service français, avec Gilles Guillaume, édité par Bertrand Boucey

Réagir à cet article

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus