Nippon Shokubai injecte 350 M€ à Anvers

Le groupe japonais booste ses positions en Europe. Il va construire deux unités de polymères superabsorbants et d'acide acrylique à Anvers, en Belgique. Un investissement de 350 millions d'euros qui devrait être finalisé en 2017.

Partager

Le Japonais Nippon Shokubai investit massivement en Europe, et plus particulièrement en Belgique. Sa filiale Nippon Shokubai Europe N.V. (NSE) va construire une unité de polymères superabsorbants (SAP) et une autre d'acide acrylique, la matière première des SAP, sur son site d'Anvers. Cela nécessitera une enveloppe d'investissements d'environ 350 millions d'euros. La construction de ces nouvelles unités devrait être finalisée en octobre 2017. Les opérations commerciales débuteront, elles, en mai 2018. Une dizaine de postes devrait être créée, qui viendra s'ajouter aux 95 salariés que le groupe japonais emploie actuellement à Anvers.

Le site abrite déjà une unité de SAP, d'une capacité de 60 000 tonnes par an. En revanche, il ne produit pas encore d'acide acrylique. Ce projet permettra de quasiment tripler les volumes actuels du site, puisque la nouvelle unité produira 100 000 t/an de SAP. L'unité d'acide acrylique disposera également de capacités annuelles de 100 000 t. Basée à Anvers, Nippon Shokubai Europe N.V. a été créée en février 1999.

Des capacités mondiales de SAP de 710 000 t/an

En dehors de la Belgique, le groupe japonais exploite aussi des unités de SAP au Japon, aux États-Unis, en Indonésie et en Chine. Une fois qu'il aura mis en service l'unité belge, il disposera de capacités mondiales de 710 000 t/an de SAP (370 000 t/an au Japon et 340 000 t/an dans le reste du monde). Il construit également une unité de SAP sur son complexe japonais d'Himeji. Elle devrait être mise en service en juin 2016 et disposera d'une capacité de 50 000 t/an. Concernant l'acide acrylique, Nippon Shokubai en fabrique actuellement au Japon, en Indonésie, aux États-Unis et à Singapour. Ses capacités mondiales s'élèveront, fin 2017, à 880 000 t/an (540 000 t/an au Japon et 340 000 t/an dans le reste du monde).

Les SAP représentent une des activités clés de Nippon Shokubai. Ils bénéficient d'une forte croissance puisqu'ils sont utilisés dans la fabrication des couches et serviettes hygiéniques, des produits de consommation dont la demande est en constante progression. Le groupe anticipe notamment une hausse de la demande en SAP en Europe, d'où cet investissement en Belgique. Cela va lui permettre de conforter sa position sur le marché des SAP. Il représente l'un des géants mondiaux dans ce secteur. En 2012, l'explosion de son unité d'acide acrylique à Himeji avait d'ailleurs fait craindre une pénurie mondiale de couches. Nippon Shokubai a généré un chiffre d'affaires de 374,8 Mrds de yens (2,77 Mrds €) pour l'année fiscale 2014 (achevée au 31 mars 2015). Il n'a pour le moment pas détaillé ses ventes par activité. L'année précédente, sa division dédiée aux produits chimiques fonctionnels (qui comprend l'activité SAP) comptait pour 49 % du chiffre d'affaires total et celle dédiée aux produits chimiques de base (dont fait partie l'acide acrylique) pour 43 %.

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

Dans le Podcast Inspiration, Cyril Bosviel, chef à l'institut Paul Bocuse à Lyon, répond aux questions de Christophe Bys. Il revient sur ses débuts, son parcours de chef cuisinier mais...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Chimie, laboratoires et santé

Armoire à pharmacie 2 portes économique

MANUTAN

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 10/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS