Nintendo va développer des jeux pour smartphones avec DeNA

TOKYO (Reuters) - Nintendo s'est associé au fabricant de jeux en ligne DeNA pour développer des jeux pour smartphones, dont un avec Super Mario, afin de conserver des utilisateurs qui délaissent de plus en plus les consoles pour jouer sur un terminal mobile.

Partager

Les deux entreprises précisent dans un communiqué publié mardi que leur partenariat passera par des participations croisées et une mise en commun de produits.

Concrètement, chaque entreprise va acheter pour 22 milliards de yens (171 millions d'euros) de titres de l'autre. Nintendo se trouvera de ce fait actionnaire à 10% dans DeNA tandis que DeNA aura 1,2% de Nintendo.

Les deux sociétés vont développer et exploiter en commun des jeux pour smartphones. Puis elles lanceront, dans le courant de l'année, un service d'abonnés qui sera disponible à partir de mobiles mais aussi des consoles 3DS et Wii U de Nintendo.

"Cela nous permettra d'établir un pont entre des terminaux intelligents et des consoles de jeux. Cela ne veut pas dire que ces terminaux cannibaliseront les consoles, cela créera une demande d'un type nouveau", a dit à la presse le président de Nintendo, Satoru Iwata.

Cela fait longtemps que les analystes financiers pressent Nintendo de se concentrer sur les terminaux mobiles après avoir perdu des clients au profit aussi bien de fabricants de jeux pour mobiles que de ses rivaux sur le segment des consoles que sont Sony (PlayStation) et Microsoft (Xbox).

Le groupe japonais est longtemps resté sourd à ces appels, préférant tabler sur le succès de jeux tels que "Mario Kart 8".

Mais, fin janvier, Nintendo a dit qu'il n'atteindrait pas son objectif de bénéfice d'exploitation annuel en raison des ventes médiocres de la console de jeu mobile 3DS.

DeNA, crée en 1999, subit également une baisse de performances commerciales depuis deux ans en raison de l'engouement pour les applications de jeux sur mobile alors que le groupe développe surtout des jeux auxquels on a accès via internet.

Nintendo deviendra le deuxième actionnaire de DeNA, derrière son fondateur Tomoko Namba, qui détient 13,1% des titres.

(Ristuko Ando, Teppei Kasai et Taiga Uranaka, Benoît Van Overstraeten pour le service français)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

TOLIER FORMEUR P3 H/F

- 21/09/2022 - CDI - PONTOISE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

75 - ICF LA SABLIERE

Accord-cadre à bons de commandes travaux TCE spécifique PMR Ile de France

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS