Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Ninkasi investit dans la production de bière, de vodka et de whisky

, , ,

Publié le

La brasserie rhodanienne Ninkasi renforce sa cuverie dans la bière et se dote d’une distillerie pour concocter une vodka au houblon et son propre whisky, à déguster dès 2022.

Ninkasi investit dans la production de bière, de vodka et de whisky © Flickr/cc CK Golf Solutions

La brasserie Ninkasi, fondée par Christophe Fargier, vient de réceptionner six nouvelles cuves de 100 hectolitres chacune afin d’accroître sa capacité de production de bière à Tarare (Rhône). Cet investissement de 300 000 euros va permettre de produire huit sortes de bières pression différentes, au lieu de six précédemment. Le groupe lyonnais a déménagé et regroupé en 2012 sa fabrication de bières sur le site d’une ancienne blanchisserie à Tarare. 2,5 millions ont été injectés dans cet outil de production qui sera portée à 12 000 hectolitres en 2016.

Diversification dans la vodka et le whisky

Ninkasi se diversifie par ailleurs dans la production de whisky et de vodka. La nouvelle distillerie est installée au sein de la brasserie rhodanienne. 400 000 euros ont été investis dans cette installation qui comprend un alambic de l’entreprise charentaise Chalvignac ainsi qu’un espace de stockage de 120 fûts de 228 litres pour le vieillissement du futur whisky, qui ne sera pas commercialisé avant sept ans. Une première vodka maison aromatisée à la fleur de houblon vient en outre d’être lancée.

Le chiffre d’affaires du groupe lyonnais, qui emploie 180 personnes, devrait s’élever à 13,5 millions d’euros en 2016, en hausse de 1,5 million sur l’exercice précédent, dont la moitié en grandes et moyennes surfaces et chez des cavistes.

La brasserie mise sur la Pologne

Ninkasi compte ensuite dupliquer son expérience en Pologne. Le brasseur lyonnais prévoit d’ouvrir un premier établissement dans l’ancienne gare de Katowice en septembre 2018. Il va investir 3 millions dans cet espace de restauration et de concert doté d’une micro-brasserie, avec le soutien du groupe hôtelier Likus et de la ville de Katowice qui interviendront à hauteur de 4 millions d’euros chacun.

Vincent Charbonnier

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle