Nike accuse une perte inattendue au T4 avec la crise du coronavirus

(Reuters) - Nike Inc a fait état jeudi soir d'une perte trimestrielle inattendue, la première depuis plus de deux ans, en raison de l'impact sur son activité des fermetures des grands magasins et des commerces à la suite des mesures de confinement prises pour endiguer la pandémie de coronavirus.
Partager
Nike accuse une perte inattendue au T4 avec la crise du coronavirus
Nike Inc a fait état jeudi soir d'une perte trimestrielle inattendue, la première depuis plus de deux ans, en raison de l'impact sur son activité des fermetures des grands magasins et des commerces à la suite des mesures de confinement prises pour endiguer la pandémie de coronavirus. /Photo d'archives/REUTERS/Brendan McDermid

La perte nette de Nike s'est élevée à 51 cents par action, là où les analystes visaient un bénéfice de 7 cents par action selon les données Refinitiv.

De son côté, le chiffre d'affaires a diminué de 38% pour atteindre 6,31 milliards de dollars, contre 7,32 milliards attendus par le consensus.

Le commerce de gros, à travers lequel Nike vend ses marchandises à d'autres distributeurs, s'est brutalement interrompu en raison de la crise sanitaire. Cela a entraîné une baisse de 50% des livraisons de l'équipementier sportif, ainsi qu'une augmentation des stocks et des coûts liés aux annulations de commandes.

En conséquence, la marge brute a diminué de 820 points de base au quatrième trimestre, période durant laquelle les magasins Nike ainsi que ceux des autres commerçants ont été fermés pendant près de huit semaines.

Toutefois, les investissements de Nike ces dernières années dans sa plate-forme numérique ont porté leurs fruits: les ventes en ligne ont augmenté de 75%, de nombreux consommateurs ayant acheté des vêtements de sport et des baskets directement depuis leur domicile.

L'entreprise se concentre désormais de plus en plus sur sa présence en ligne, a indiqué le directeur général de Nike, John Donahoe, lors d'une conférence téléphonique avec des analystes.

"Le COVID-19 a montré que notre stratégie fait sens", a-t-il dit.

Les ventes en ligne ont représenté 30% de chiffre d'affaires de Nike lors du quatrième trimestre.

(Nivedita Balu ; version française Charles Regnier, édité par Blandine Hénault)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

Dans le Podcast Inspiration, Cyril Bosviel, chef à l'institut Paul Bocuse à Lyon, répond aux questions de Christophe Bys. Il revient sur ses débuts, son parcours de chef cuisinier mais...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 10/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS