Niger: Areva rapatrie ses salariés

Des renforts militaires sont en route pour Arlit (au Nord du Niger), les expatriés français et leurs familles ont été rapatriés.

Partager

Niger: Areva rapatrie ses salariés

La première réaction suite à l'enlèvement de jeudi a été de rapatrier tous les Français en poste à Arlit vers Niamey, la capitale du pays. Faute d'infrastructures suffisantes, les familles de ces expatriés sont actuellement en route vers la France. Les employés eux-mêmes ont le choix de rester ou de rentrer avec leur famille.

Le préfet d'Arlit a demandé des renforts militaires sur la zone, en provenance d'Agadès et de Niamey. Actuellement 350 soldats et gendarmes nigériens sont en poste à Arlit, auquels il faut ajouter 150 agents de sociétés privées employés par Areva. 500 personnes pour protéger les 2000 salariés du groupe français dans les mines d'uranium.

Un agent de sécurité d'une société privée était chargé du gardiennage de la zone sécurisée où habitent les salariés d'Areva. Cela n'a pas suffi. Les sept personnes enlevées l'ont été à 3 heures du matin à leur domicile.

Comment auraient-ils pu être mieux protégés? "Assurer la sécurité des expatriés au Niger est coûteux et de toute façon difficile" explique Louis Caprioli, ancien chef de la DST et conseiller de la société de sécurité Géos, cité par Le Progrès. "Il est interdit aux gardes étrangers de porter des armes. Vous devez donc intégrer l'armée et la police locales à votre plan de sécurité. Si vous voulez une sécurité absolue, il faut faire un bunker. Vous ceinturez un quartier de murs de quatre mètres avec des guetteurs sur des miradors. C'est le cas au Nigeria, où les expatriés sont dans des enceintes fermées." Mais pas à Arlit, où les ravisseurs ont pu venir chercher leurs victimes dans leurs domiciles.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

A lire également:

Enlèvements au Niger sur fond d'exploitation d'uranium

RÉMY MAUCOURT

Partager

NEWSLETTER Matières Premières
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Formation

Manager de l'environnement de travail

Classe virtuelle - 16 mars 2021

Services Généraux

Maîtriser les aspects de sécurité au travail de votre fonction

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

Live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

Live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 5 février pour concourir aux trophées des usines 2021

ARTICLES LES PLUS LUS