Nicolas Sarkozy optimiste pour l’avenir du site de Sevelnord

Dans un entretien accordé à La Voix du Nord ce 18 avril, le candidat UMP et président sortant reconnait en avoir parlé avec le patron de PSA la semaine dernière.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Nicolas Sarkozy optimiste pour l’avenir du site de Sevelnord

"Sevelnord s'en sortira. J'en ai encore parlé (samedi) avec le président Varin. A ma connaissance il y a un accord en discussion avec Toyota pour des véhicules utilitaires", a déclaré Nicolas Sarkozy. Selon lui, les pourparlers portent sur la construction en commun de véhicules utilitaires en mutualisant les coûts de plate-forme. Il ne s’agirait donc pas d’une reprise.

Selon plusieurs sources, le constructeur serait en discussion avec des groupes asiatiques pour assembler des voitures en commun sur le site du Nord de la France. Actuellement PSA est en partenariat avec le constructeur italien Fiat, mais il doit se retirer en 2017.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Chez PSA, un porte-parole du groupe assure que "rien de définitif à cette date n'a été tranché avec un autre partenaire, même si un partenaire est nécessaire pour développer un nouveau véhicule utilitaire léger.. A supposer que les deux premières conditions soient remplies, il resterait encore à s'assurer que Sevelnord soit aussi compétitif que d'autres alternatives".

L’usine de Sevelnord fabrique actuellement des monospaces Peugeot 807, Citroën C8, ainsi que les véhicules utilitaires Peugeot Expert, Citroën Jumpy et Fiat Scudo. Près de 80% des modèles produits le sont pour PSA et seulement 20% pour le groupe italien.

Le président a reçu le président du directoire Philippe Varin samedi dernier. Ils devaient y évoquer l’avenir de l’usine d’Aulnay sous Bois et de ses 3 300 salariés. Le site est en effet menacé de fermetures selon des documents de travail publiés en juin dernier. Une réunion tripartite est en cours entre les syndicats, la direction et le ministre de l’Industrie.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS