Nicolas Sarkozy : 2 milliards d’aides pour les PME

Devant 2000 patrons de PME, Nicolas Sarkozy remet les entreprises au cœur de la croissance. 2 milliards d’euros seront débloqués vers les entreprises sous forme d’exonérations et prêts gérés par le FSI et OSEO.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Nicolas Sarkozy : 2 milliards d’aides pour les PME

« Arrêtons de prêter de l’argent aux entreprises qui n’en ont pas besoin », martèle Nicolas Sarkozy devant un parterre de 2000 patrons de PME invités par Jean-François Roubaud (CGPME). Ce matin, au forum "Agir pour le développement des entreprises", le Président de la république a énuméré les différentes mesures destinées à renforcer les fonds propres des PME et entreprises intermédiaires.

«Nous allons mettre deux milliards d'euros à la disposition des PME et des entreprises de taille intermédiaire pour renforcer leurs fonds propres", a déclaré le chef de l'Etat. " On va mettre le paquet sur les fonds propres». De fait, l’Etat affecte 2 milliards d’euros pris sur le budget d’OSEO et du FSI. Pour les entreprises « à fort potentiel » qui ne souhaitent pas ouvrir leur capital, le FSI investira 300 millions d’euros sous forme d’obligations convertibles, avec un plafond de 4 millions d’euros. Pour les PME déposant un dossier pour bénéficier de ces prêts, à des taux variant entre 5 % et 9%, Nicolas Sarkozy s’est engagé à une procédure rapide : moins d’un mois.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

A ces 300 millions, le FSI investira 350 millions supplémentaires en fonds propres. De ces 350 millions, 95 millions iront aux entreprises ayant déposé un dossier auprès du médiateur du crédit. Cet octroi se fera via le Fonds de consolidation et de développement des entreprises en sus des 200 millions d’euros déjà annoncés.

Une partie de ces fonds sera abondé par les banques et compagnies d’assurance pour 105 millions d’euros. Les 250 millions restant seront distribués « par les fonds régionaux de capital risque et capital investissement » par l’intermédiaire du FSI-PME et les fonds régionaux et nationaux de la Caisse des dépôts.

OSEO et les prêts participatifs

Aux sommes traitées par le FSI s’ajoute 1 milliard d’euros gérés par Oseo sous forme de prêts participatifs de longue durée à remboursement différé. Ces prêts de longue durée seront rémunérés en fonction des performances de l’entreprise et octroyés en complément de prêts bancaires à parité ou en compléments. Les taux évoqués sont là aussi entre 6% et 9,5%. Un taux élevé, dû en partie à la prise de risque du prêteur et à « l’absence de garanties ».

Poursuite des exonérations

Le président a également annoncé la prolongation de l'exonération de charges patronales dans les entreprises de moins de 10 salariés. Selon lui, cette mesure a déjà permis de créer 500 000 embauches. " Les recrutements des entreprises de moins de dix salariés réalisés pendant le premier semestre 2010 seront exonérés de la totalité des charges patronales pendant un an", a précisé le président de la République. En complément l’Etat abondera à hauteur de 1800 euros par nouvel apprenti embauché.


%%HORSTEXTE:%%

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS