L'Usine Nouvelle

Nicolas Jachiet, un bâtisseur pour Syntec Ingénierie

Publié le

Président directeur général d’Egis, Nicolas Jachiet a été élu, pour un mandat de deux ans, à la tête de la fédération professionnelle des ingénieristes lors du conseil d’administration du 25 septembre.

Nicolas Jachiet, un bâtisseur pour Syntec Ingénierie © Jean Chiscano

Énarque et polytechnicien, âgé de 56 ans, cet ancien inspecteur des finances a commencé sa carrière dans le privé chez Danone. Il sera nommé directeur général du groupe de conseil et d’ingénierie, de montage de projet et d’exploitation Egis en 2005 et en prendra également la présidence 7 ans plus tard.

Succédant à Stéphane Aubarbier, vice-président du groupe Assystem, à la tête du Syntec Ingénierie, Nicolas Jachiet avance en terrain connu puisqu’il siège au Conseil d’administration et était vice-président de la fédération professionnelle. Interrogé par L’Usine Nouvelle, il définit trois grands axes de développement : participation active à l'exercice des responsabilités de la Branche dans le domaine social ; Défense des entreprises de l’ingénierie professionnelle auprès des instances publiques et privées ; Promotion des métiers de l’ingénierie professionnelle auprès des pouvoirs publics, des clients, des étudiants et contribution à l’élaboration de leur cadre d’exercice (réglementation, participation aux instances de concertation…).

Attirer les jeunes

Interlocuteur privilégié dans la négociation collective, Syntec Ingénierie souhaite "entretenir un dialogue social fructueux et veiller à la bonne  mise en œuvre de l’accord professionnel sur les forfaits-jours". "La formation professionnelle est une préoccupation forte et les réformes ne doivent pas en écarter les  techniciens et ingénieurs", souligne le nouveau président. La relation avec les étudiants est importante, "afin de les attirer vers des professions respectées, mais encore trop méconnues et dont les travaux ne sont pas toujours valorisés", précise Nicolas Jachiet. L’organisation sera toujours très présente auprès des pouvoirs publics. "Elle sera notamment très vigilante sur la transposition de la directive européenne sur les marchés publics, avec une attention particulière aux Partenariats européens d’innovation (PEI) et au développement de la maquette numérique  (BIM ou Building Information Model)".

Le patron d’Egis débute son mandat dans un contexte conjoncturel toujours difficile. "Dans l’industrie, on note une stabilisation, voire un léger redressement, mais avec des marges toujours tendues". Dans la construction, "le bâtiment privé est mitigé et la baisse des investissements publics, notamment dans les infrastructures, se fait toujours plus sentir". Les marchés émergents sauvent souvent le chiffre d’affaires, "mais pour les PME qui ne sont pas suffisamment présentes à l’export, la situation est très compliquée", déplore Nicolas Jachiet. Gageons que les efforts seront poursuivis pour aider ces PME trop cantonnées sur leurs marchés locaux.

Didier Ragu

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte