Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Nicolas Jachiet : "J'ai déjà exercé deux métiers. Ça me suffit."

, ,

Publié le

Entretien Nicolas Jachiet, le PDG d’Egis, répond au "Questionnaire de Proust" de L’Usine Nouvelle.

Nicolas Jachiet : J'ai déjà exercé deux métiers. Ça me suffit.

L'Usine Nouvelle - Votre dernière visite d’usine ?

Nos usines sont nos bureaux d’études où nos ingénieurs et nos techniciens conçoivent infrastructures, bâtiments et systèmes. L’une de mes dernières visites était en juillet, à Doha au Qatar, où nous venons d’ouvrir une implantation.

Votre premier geste, le matin, en arrivant au bureau ?

Allumer mon ordinateur pour prendre des nouvelles du monde (grâce à la presse) et du groupe (grâce aux messages de nos implantations en décalage horaire).

Dans votre journée de travail, la tâche la plus agréable ?

Rencontrer un collaborateur lointain de passage au siège.

Votre concurrent le plus estimable ?

X-ENA , Nicolas Jachiet 54 ans, a effectué la première partie de sa carrière au ministère des Finances. Il a rejoint le groupe d’ingénierie Egis en 2004. Il en est le directeur général depuis 2005 et le président directeur général depuis 2012.

Il y a plusieurs ex æquo…

Votre qualité numéro un ?

Ouvrir les yeux et les oreilles

Celle que vous recherchez chez les autres ?

La clarté des idées et de la motivation.

Votre pire cauchemar professionnel ?

Une attaque ou un accident atteignant un collaborateur.

Votre meilleur souvenir ?

Les meilleurs sont bien sûr privés. À titre professionnel, l’entrée enthousiaste des cadres à notre capital.

La technologie qui vous fascine ?

Celle qui permet à des constructions de durer plusieurs siècles.

Celle que vous détestez ?

Certains pesticides inutiles.

L’autre métier que vous auriez aimé exercer ?

J’en ai déjà exercé deux que je souhaitais : haut fonctionnaire et chef d’entreprise. Cela suffit.

Un inventeur, un patron ou un scientifique pour illustrer un nouveau billet de banque ?

Henri Poincaré, peut-être le dernier savant universel, un ingénieur.

Le dernier livre que vous avez lu ?

"Une si jolie petite guerre", de Marcelino Truong, un roman graphique où se mêlent souvenirs d’enfance et grande histoire dans le Saigon des années 1960.

Pour votre pot de départ, la phrase que vous aimeriez entendre ?

Merci. On continue et on fera encore mieux.

Propos recueillis par Didier Ragu

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle