Nicolas Hulot veut fermer "jusqu'à 17 réacteurs" nucléaires, Edouard Philippe tempère

Si le ministre de Transition écologique, Nicolas Hulot, affirme vouloir fermer jusqu'à 17 réacteurs nucléaire afin de respecter la loi sur la transition énergétique qui vise à ramener à 50% la part du nucléaire dans la production d'électricité à l'horizon 2025, le Premier ministre tempère. Ce dernier a précisé que le gouvernement attendra que l'Autorité de sûreté nucléaire se prononcer, fin 2018 début 2019, sur les renouvellements d'autorisation d'exploiter les centrales.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Nicolas Hulot veut fermer
Nicolas Hulot affirme vouloir fermer "jusqu'à 17 réacteurs".

Jusqu'à présent silencieux sur la question du nucléaire en France, le ministre de la Transition écologique, Nicolas Hulot, s'est prononcé en faveur de la fermeture de plusieurs réacteurs. Invité sur RTL lundi 10 juillet, Nicolas Hulot a évoqué la fermeture des réacteurs nucléaires afin de respecter la loi sur la transition énergétique qui vise à ramener à 50% la part du nucléaire dans la production d'électricité à l'horizon 2025.

"Chacun peut comprendre que pour tenir cet objectif, on va fermer un certain nombre de réacteurs et pas un seul réacteur (...) laissez-moi planifier les choses, ce sera peut-être jusqu'à 17 réacteurs, il faut qu'on regarde", a déclaré le ministre de la Transition écologique.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

"Derrière ces réacteurs il y a des hommes et des femmes qui travaillent. Chaque réacteur a une situation économique, sociale et même de sécurité très différente", a détaillé Nicolas Hulot. Le ministre, qui veut "planifier" cette transition vers une production d’électricité plus diversifiée, n'a pas détaillé son calendrier. "Si nous voulons atteindre l'objectif, mécaniquement, à mesure que nous allons baisser notre consommation et diversifier notre production, nous allons fermer un certain nombre de réacteurs", a simplement précisé Nicolas Hulot.

Ces déclarations de Nicolas Hulot interviennent après la présentation du "plan climat" dans lequel le gouvernement assure vouloir développer les énergies renouvelables afin de respecter les objectifs de la loi de transition énergétique. Le ministre, alors silencieux sur la question des centrales nucléaires, assure aujourd'hui vouloir fermer des réacteurs.

Edouarp Philippe tempère

Si le Premier ministre Edouard Philippe confirme que des centrales nucléaires vont bien fermer en France à moyen terme, il tempère quelque peu le propos de Nicolas Hulot dans une interview publiée dans les Echos mardi 11 juillet. Il explique que l'objectif est de faire baisser la part du nucléaire dans la production d'électricité et d'arriver à 50% dans le mix électrique français.

Mais la part du nucléaire pourra baisser dans le mix énergétique français uniquement si la consommation en électricité diminue ou si les énergies renouvelables se développent suffisamment pour compenser, selon le Premier ministre. Il ajoute que le gouvernement va attendre que l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) se prononce sur les renouvellements d'autorisation fin 2018 début 2019 avant de prendre une décision à ce sujet.

Léna Corot Journaliste à L'Usine Digitale

Partager

NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS