Nicolas de Tavernost pessimiste pour le marché publicitaire

PARIS (Reuters) - Le marché publicitaire français subit depuis le mois de mai une importante dégradation qui devrait se prolonger jusqu'à l'automne, a déclaré mardi le président du directoire de M6, Nicolas de Tavernost, plaidant pour des mesures d'urgence.

Partager

"Le marché s'est retourné violemment en mai. Juin n'est pas bon, juillet s'annonce mauvais ainsi que la rentrée", a déclaré le dirigeant du groupe de télévision à l'occasion d'un colloque sur les médias organisé par NPA Conseil.

Il a appelé les pouvoirs publics à prendre des mesures d'urgence pour soutenir un secteur audiovisuel confronté à des difficultés dont l'ampleur est selon lui sous-estimée.

"Je pense qu'aujourd'hui, on n'a pas la mesure des difficultés que le secteur connaît et va connaître", a-t-il dit.

"Je souhaite que les pouvoirs publics fassent rapidement un état des lieux", a-t-il ajouté.

Gwénaëlle Barzic, édité par Marc Angrand

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS