Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

NGE Energie investit 45 millions d’euros dans l'éolien creusois

, ,

Publié le

NGE Energie investit 45 millions d’euros dans l'éolien creusois
Doc NGE Energie - Chantier du parc éolien de Chambonchard

Investissement. La Préfecture de la Creuse a délivré six permis autorisant la construction de parcs éoliens sur son territoire, ce qui représente 43 éoliennes pour une puissance de 81,65 MW.
Les deux projets les plus avancés concernent les communes de Chambonchard, avec un parc de six éoliennes, et Bussière-Saint-Georges/Saint-Marien avec neuf éoliennes en cours de réalisation par la holding financière NGE Energie basée à Avignon (Vaucluse).

Le parc éolien de Chambonchard représente un investissement de 18 millions d'euros pour une puissance de 12 MW, équivalant à la consommation de 6 000 foyers.
« Nos projets sont très bien accueillis en Creuse ce qui n'est pas le cas partout et les communes concernées sont intéressées par les retombées, signale Ghislain Minvielle responsable administratif et financier de NGE Energie. La sixième et dernière éolienne de ce parc est en cours de levage. Les tests devraient être terminés en fin d'année pour une mise en service début 2012. La totalité de l'électricité produite sera rachetée par ERDF, nous avons signé un contrat de 15 ans, ce qui est le cas pour chacune de nos installations ».

Le second parc éolien composé de neuf éoliennes réparties sur 2,9 hectares, nécessite un investissement de 27 millions d'euros pour une capacité de 16,2 MW, soit 1,8 MW chacune. La première éolienne est en cours de levage et, en fonction des conditions météorologiques, elles pourraient être levées en totalité fin 2011 voire début 2012.
« Les travaux de raccordement sont en cours de discussion avec ERDF pour une mise en service prévue au premier trimestre.

Au total nous détenons huit parcs en France, deux à Fruges dans le Nord-Pas-de-Calais, deux à Metz, un en Picardie et un à Troyes. NGE Energie a pour vocation de racheter 100 % des parts des sociétés qui détiennent des permis de construire dans l'éolien ».
De plus la Préfecture de la Creuse a créé, l'an dernier, des zones de développement de l’éolien terrestre (ZDE) qui intéressent plusieurs collectivités et induisent également le rachat de l’électricité produite. Sur les dix dossiers présentés sept ont fait l'objet d'une réponse positive ou partiellement positive de la part du Préfet.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle