Quotidien des Usines

Nevelt reprend une partie de l’activité de Manuest

, ,

Publié le

Cession

Dans le cadre d’un accord dont les termes financiers n’ont pas été rendus publics, la société Nevelt à Mattaincourt (Vosges) reprend l’activité « meubles montés » de Manuest à Chatenois (Vosges).

Cet accord prévoit entre autre la reprise de 92 salariés (dont 53 étaient volontaires) du cuisiniste dont les produits sont distribués sous la marque Vogica. Il intervient dans le cadre de l’annonce du fonds d’investissement Arcapita, actionnaire majoritaire de Manuest, de céder tout ou partie de ses activités. Quelques mois plus tôt l’entreprise avait annoncé un plan de réduction d’effectifs portant sur 248 des 382 salariés.

« Nous abandonnons la fabrication de cuisines montées - vendues sous la marque Vogica au travers notre réseau de 48 magasins - que nous avons identifiée comme étant la principale source de nos difficultés, en raison notamment d'un manque de compétitivité. A cela s'ajoute les effets de la crise immobilière et la récession des prêts à la consommation. Nous sommes en contact avec divers fabricants européens auprès desquels nous comptons « out-sourcer » ces productions », expliquait Patrick Puy, directeur général, qui soulignait qu'en revanche la fabrication d'éléments de cuisines en kit, segment en progression, sera maintenue sur le site. Ces cuisines à monter soi-même sont distribuées dans les grandes surfaces spécialisées, notamment dans les enseignes du groupe Kingfisher.

« Nous sommes confrontés à un effet ciseau, qui conduit à des difficultés de trésorerie. Ainsi, la crise de l'immobilier auquel le marché de la cuisine est très lié, génère, depuis l'automne dernier, une baisse des ventes de plus de 15 %, avec des pics à 40 %. Alors que notre compétitivité est insuffisante, nous sommes par ailleurs concurrencés par les produits d'importation », poursuivait Patrick Puy.

Manuest a enregistré en 2008 un chiffre d'affaires de 83,8 millions d'euros et des pertes de plus de 6,9 millions d'euros s'ajoutant aux 3,45 millions d'euros constatés en 2007. « Seul un accord entre l'actionnaire, les banques et l'Etat a permis, début mai, d'éviter le dépôt de bilan », insistait le directeur général.

Repreneur de la fabrication de meubles vendus « montés », Nevelt, dirigé par Arnaud Dupuis, est une ancienne division du fabricant de meubles haut-saônois Parisot, qui l’héberge toujours sur le site de la Manufacture de Meubles de Mattaincourt (MVM) près de Mirecourt.

Nevelt, qui emploie 102 salariés et annonce un chiffre d’affaires de 17 millions d’euros, a conclu un accord de fourniture avec VGC, holding contrôlant Manuest et la distribution des cuisines Vogica.
Manuest pour sa part va conserver l’activité cuisines en kit, avec un effectif de 217 salariés. « L’actionnaire est en négociation avec le groupe Parisot qui pourrait reprendre cette activité», ne cache pas Patrick Puy.

En Lorraine, Pascal Ambrosi

PARU ! L'édition 2009-2010 de « L'ATLAS DES USINES » vient de sortir. Ce hors-série annuel de « L'Usine Nouvelle » propose le classement de 3 753 sites de production de plus de 80 salariés implantés en France. Vous pouvez déjà le commander à notre librairie en ligne en cliquant ici.

 

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte