Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Neuf mois de prison ferme pour huit ex-Goodyear

, , , ,

Publié le

Huit salariés, dont cinq élus de la CGT, ont été reconnus coupables de séquestration sur deux cadres de l’usine d’Amiens Nord (Picardie).


Crédit Philip - Flickr c.c.

Vingt-quatre mois ans de prison, dont quinze avec sursis et possibilité d’aménagement. C’est la peine que vient de prononcer, le 12 janvier 2016, le tribunal correctionnel d’Amiens (Picardie) à l’encontre de huit ex-salariés de Goodyear, poursuivis pour "violence en réunion et séquestration".

Si six des huit accusés ont été relaxés pour les faits de violences, tous ont été jugés coupables d’avoir retenu, contre leur gré, deux cadres de l’usine en janvier 2014. Durant une trentaine d’heures, le directeur des ressources humaines Bernard Glesser ainsi que le directeur de la production Michel Dheilly ont été séquestrés sur le site, alors occupé par plusieurs dizaines de salariés. Avec cet épisode, la violence avait sans doute atteint un paroxysme dans ce conflit particulièrement dur qui a opposé, durant sept ans, la direction du géant américain au syndicat CGT.

Sur les huit salariés accusés, cinq étaient d’ailleurs à l’époque élus de la confédération. Le syndicat a d’ailleurs annoncé son intention de faire appel de la condamnation, jugée totalement disproportionnée au regard des faits commis. "On va lutter et mobiliser un maximum pour que le jugement soit modifié en appel", a déclaré Evelyne Becker, élue CGT au CCE Goodyear. Le syndicat appelle à un grand rassemblement national à l’occasion de la prochaine audience dont la date sera connue ultérieurement. La fermeture de Goodyear a entraîné la disparition de 1 140 emplois.

Guillaume Roussange

Réagir à cet article

Retrouvez l’actualité des sociétés citées dans cet article

Investissements, dirigeants, production, ...

avec Industrie Explorer

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus